Accueil de demandeurs d’asile : quand Kigali accuse le HCR de «mentir»

Alors que l’expulsion de demandeurs d’asile du Royaume-Uni vers le Rwanda inquiète le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, Kigali accuse l’agence onusienne de « mentir ».

 

Dans un communiqué, le gouvernement rwandais rejette une série d’allégations totalement infondées du HCR. Pour Kigali, il s’agit de mensonge. « L’organisation semble vouloir présenter de fausses allégations aux tribunaux britanniques concernant la façon dont le Rwanda traite les demandeurs d’asile », a rapporté le communiqué.

 

Pourtant, les avocats du HCR ont, devant un tribunal londonien, indiqué que des personnes visées par ce projet vers le Rwanda risquent d’être envoyées dans un autre pays, où elles pourraient subir des violences ou des persécutions. Une affirmation qui passe mal à Kigali.

Lire aussi :  Paul Rusesabagina, opposant rwandais, est arrivé au Qatar

 

En fait, le bras de fer judiciaire n’est pas encore fini autour de ce dossier controversé. Lundi, c’était la dernière audience après une série de recours juridique pour faire annuler cette démarche des autorités britanniques.

 

Selon la loi adoptée le 23 avril par le Parlement britannique, les migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni peuvent être expulsés au Rwanda où leur demande d’asile sera étudiée, sans possibilité pour eux de retourner au Royaume-Uni, quel qu’en soit le résultat.

 

Les premiers vols doivent avoir lieu en juillet, alors que les premiers migrants, des dizaines, ont été arrêtés en mai dernier. Puis, relâchés, d’après leur cabinet d’avocats. Sans doute, l’avenir de ce projet controversé est incertain depuis l’annonce des élections, prévue le 4 juillet, par Rishi Sunak, Premier ministre conservateur.

Lire aussi :  Au Rwanda, le Parlement adopte en première lecture une loi encadrant strictement les ONG

 

Entre-temps, les défenseurs des demandeurs d’asile ne faiblissent pas la pression, dénonçant cette démarche de Londres. L’ONU et le Conseil de l’Europe ont également appelé les autorités britanniques à abandonner son projet.

 

La Rédaction

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...