Acte II Les consultations et la bonne forme de l’Union sacrée culturelle (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

Que faire pour que la culture congolaise ait de l’embonpoint et l’élégance de Jean-Pierre Bemba? Tout! Tout est à refaire et tous ceux qui ont géré le porte-feuille ministériel de la culture n’ont aucune fierté! La preuve, la spécialité c’est d’enterrer dignement les artistes alors qu’ils rêvaient d’enterrer leur misère en leur accordant déjà ne fut-ce que une politique culturelle!

Si la culture avait la stature de Bemba avec sa fortune, nul doute que nos influenceurs culturels auraient été le premier à être consulté pour l’Union sacrée! Car la culture c’est l’âme du peuple et un peuple sans culture, c’est tout sauf un peuple.

A nos influenceurs culturels, nous attendons le rapport de la rencontre avec le chef! C’est le minimum qu’ils peuvent nous donner à moins qu’on n’ait pas ce droit!

Si la culture avait eu la belle enfance de Jean Pierre Bemba, peut-être, je dis ça, je dis rien. Peut-être qu’il n’y aurait jamais eu d’autorité morale et j’imagine la modernité qu’on serait en train de révolutionner en 100 jours avec de la motivation préfabriquée!

Les influenceurs culturels ont été reçu par le Chef et nous attendons de réponses ne fût-ce que par respect de représenter tant de gens dans un habitat culturel qui s’écroule tel un château de cartes!

Je le dis et redis, si la culture avait l’influence de Jean-Pierre Bemba, peut-être que celui-ci n’allait jamais participer à une consultation. La faute à un état de santé normal…

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Cameroun : Vincent Aboubakar, capitaine indomptable

Combatif jusqu'au bout, Vincent Aboubakar a fait honneur à son statut de capitaine contre le Brésil (1-0), offrant au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img