Affaire Chebeya: Quels rôles ont joué les policiers qui témoignent? 

Hergil Ilunga wa Ilunga, Adjudant du bataillon Simba, chauffeur du colonel Daniel Mukalay et commandant de sa sécurité, et Alain Longwe Kayeye (Brigadier en chef dans le bataillon Simba et chauffeur du commandant Bataillon) se sont confiés à SahutiAfrica sur le rôle qu’ils ont joué, chacun, le jour de l’assassinat de Floribert Chebeya (directeur exécutif de l’ONG La Voix des sans Voix) et son chauffeur Fidèle Bazana le 1er juin 2010. 

«J’étais dans la Jeep Defender de fonction du colonel Daniel Mukalay à l’Inspection générale de la Police. Le 1er juin, jour de l’assassinat de Chebeya, je ne devais pas être de service. On m’a appelé le matin pour m’informer qu’il y avait une mission, une opération, sans me donner plus de détails. Après plusieurs heures d’attentes, je vois une voiture Mazda entrer dans l’enclos de l’Inspection de la Police avec deux personnes à bord. L’une d’elles est descendue et l’autre est restée dedans. Autour de 19h, nous étions 7, on m’a demandé de démarrer la Defender où j’étais en stand-by. Christian Ngoy a donné l’ordre de prendre le chauffeur de la Mazda grise. On l’a étouffé dans ma voiture. J’ai vu des éléments mettre des menottes au monsieur qui était resté dans la Mazda et le faire monter à l’arrière de la Jeep où j’étais et ont commencé à l’étouffer », raconte Hergil Ilunga wa Ilunga, Adjudant du bataillon Simba. C’est donc dans ces conditions qu’était tué Fidèle Bazana qui accompagnait Floribert Chebeya.

Lire aussi :  En RDC, plus de 1000 agents mis en retraite à l'Onatra

Quelques instants après, Floribert Chebeya est conduit dans une autre Jeep Defender qui se trouvait à l’Inspection de la Police. Il sera aussi étouffé avec des sachets comme l’a été quelques instants avant Fidèle Bazana.

Après, de l’argent a été donné à Alain Longwa Kayeye pour aller acheter du carburant avec la Mazda et aller attendre à Mitendi, non loin du cimetière de Mbenseke, en périphérie de Kinshasa. 

Floribert Chebeya sera retrouvé asphyxié dans sa voiture, avec des préservatifs et des faux ongles éparpillés sur le sol. Le corps de son assistant Fidèle Bazana, n’a jamais été retrouvé.

Selon le récit de Hergil Ilunga wa Ilunga et Alain Longwe Kayeye, tous deux membres du bataillon Simba, leur rôle aurait été de conduire les voitures. Difficile de vérifier cette affirmation pour l’instant. Hergil Ilunga affirme avoir conduit la jeep avec le corps sans vie de Fidèle Bazana «jusque dans la concession privée du colonel Djadjidja. Un PM (Police Militaire) avait déjà préparé un trou où le corps de Bazana a été enterré. Ils ont sorti le corps de Chebeya de l’une des voitures, il était déjà mort à ce moment-là. Lorsqu’ils l’ont sorti, sa tête était enveloppée de sachets, scotchés. Ils les ont enlevés un à un, jusqu’au dernier. On l’a placé dans la Mazda et abandonné», raconte Hergil Ilunga.

Lire aussi :  RDC/Musique : Chaka Kongo, la voix de sans voix, est mort

Contacté par RFI, le colonel Djadjidja, général aujourd’hui, réfute toutes ces accusations.

Alimasi Kambale

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Seychelles : abandon des charges contre le principal opposant, accusé de «sorcellerie»

Les accusations de « sorcellerie » qui pesaient depuis début octobre contre le dirigeant du principal parti d'opposition aux Seychelles, Patrick Herminie, ont été levées, a...

Jeûne mortel au Kenya : 191 cas «d’assassinats» retenus contre le pasteur

Le pasteur Paul Nthenge Mackenzie, déjà poursuivi pour « terrorisme », « torture » et « cruauté » sur enfants ainsi « qu'homicides involontaires », sera également jugé pour « l’assassinat » de 191 adeptes...

Tunisie : l’opposant Rached Ghannouchi condamné à trois ans de prison

En Tunisie, Rached Ghannouchi, chef de l'opposition tunisien, a été condamné à trois ans de prison par un juge pour acceptation de financement extérieur,...

Gabon : de la prison ferme requise contre Pascaline Bongo, soupçonnée de corruption

Trois ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requise contre Pascaline Bongo, ancienne ministre gabonaise des Affaires étrangères, accusée de corruption passive d’agents...

Cameroun : un homme d’affaires arrêté pour viol

Soupçonné de plusieurs de cas de viols et d'agression sexuelles, Hervé Bopda, homme d'affaire camerounais, est aux arrêts à Douala depuis mercredi 31 janvier,...