Afrique du Sud : à quand l’annonce d’un gouvernement ?

En Afrique du Sud, des tensions entre le Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir, et l’Alliance démocratique (DA), principal parti d’opposition, retardent l’annonce d’un gouvernement par le président Cyril Ramaphosa.

 

En fait, DA réclame des portefeuilles clés dans le prochain. Ce qui bloque la formation du gouvernement. La présidence a annoncé vendredi que l’ouverture du Parlement aurait lieu le 18 juillet, date à laquelle le président présentera les orientations de son gouvernement « d’union nationale », incluant le principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique (DA) et des petits partis.

 

Toutefois, aucune indication n’a été donnée sur la date à laquelle le chef de l’État, officiellement mi-juin, annoncerait la nomination des ministres. M. Ramaphosa, 71 ans, dirigera ce gouvernement. Son parti, l’ANC, conserve 159 des 400 députés même s’il a perdu, pour la première fois de son histoire, sa majorité absolue à l’issue des législatives fin mai.

Lire aussi :  L’Afrique du Sud occupe le devant de la scène diplomatique avec l’affaire du « génocide » contre Israël

 

Lors de son précédent mandat, M. Ramaphosa avait annoncé la composition de son gouvernement moins d’une semaine après son investiture. Mais ces derniers jours, la presse locale fait un état de tensions dans les négociations entre l’ANC et la DA (centre libéral), qui a remporté 87 sièges à l’Assemblée.

 

L’ANC accuse la DA de formuler des « demandes scandaleuses » pour des postes ministériels, dans des documents obtenus par la presse. D’autres documents détaillent les désaccords sur les positions entre M. Ramaphosa et le chef de la DA, John Steenhuisen, ont circulé sur les réseaux sociaux.

 

Zakhele Ndlovu, professeur de politique à l’université de Kwa Zulu-Natal, relève que l’objectif de l’ANC est de conserver les « portefeuilles stratégiques » tels que la sécurité, l’économie et l’énergie. Mais, selon des documents ayant fui, la DA espérait notamment obtenir le ministère du Commerce et de l’Industrie, ce que l’ANC aurait refusé.

Lire aussi :  Afrique du Sud : le bilan des troubles passe à 337 morts

 

« Ils ne veulent pas donner ces messages à la DA de peur qu’elle ne les utilise pour faire avancer leur propre programme et écarter l’ANC », explique M. Ndlovu à l’AFP. Aucune communication n’a précisé le nombre de ministères, sur 30 actuellement, qui reviendront aux nouveaux partis participants au gouvernement.

 

Le président, réputé pour ses talents de négociateur, doit trouver un équilibre entre les demandes de postes ministériels clés émanant de son parti et de ses nouveaux alliés, et arbitrer afin de convenir d’un programme politique commun sur l’économie et d’autres questions urgentes. « M. Ramaphosa est soumis à forte pression », souligne M. Ndlovu.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...