Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa promet d’unir l’ANC et d’éradiquer la corruption

Unir le Congrès national africain (ANC) profondément fissuré et éradiquer la corruption dans le pays. Tels sont les objectifs fixés par Cyril Ramaphosa, président sud-africain mardi 20 décembre.

Il souligne que le parti n’autorisera personne à voler des fonds publics. « Nous avons rencontré de nombreux problèmes, parfois nous avons rencontré une résistance féroce. Je considère que ma tâche consiste à unir l’ANC », a dit le chef d’Etat sud-africain.

Ramaphosa, 70 ans, a obtenu un second mandat à la tête de l’ANC après une course meurtrière contre son ancien ministre de la Santé, Zweli Mkhize. Ramaphosa a obtenu 2.476 voix contre 1.897 voix pour Mkhize.

Lire aussi :  Afrique du Sud/Durban : des dizaines de personnes toujours introuvables 2 mois après des inondations  

« Cette conférence s’est avérée être un moment décisif dans l’histoire et la vie de notre mouvement. Il y a eu des moments de cette conférence qui ont mis à l’épreuve notre unité et notre cohésion, mais je peux témoigner du fait que cette conférence va continuer à solidifier notre unité et notre cohésion en tant qu’ANC », a déclaré Ramaphosa.

Cyril Ramaphosa a échappé à une destitution sur fond d’un scandale de cambriolage dans l’une des propriétés. La victoire de Ramaphosa lui ouvre la voie à un second mandat de président sud-africain si l’ANC remporte les prochaines élections générales, prévues en 2024. Selon la constitution, le chef de l’Etat est choisi par le Parlement.

Lire aussi :  Namibie : la police nie avoir aidé le président sud-africain à étouffer un scandale

Mais le maintien de la majorité de l’ANC à l’Assemblée nationale est mis en doute, compte tenu de la baisse du soutien. Lors des dernières élections locales, il a remporté moins de 50% des suffrages exprimés, une première dans une histoire de plus d’un siècle.

Ali Maliki

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Sur le même thème

Au Kenya, Japhet Koome, chef de la police, rend le tablier

Deux semaines après des manifestations sanglantes et meurtrières qui ont secoué le Kenya, Japhet Koome, chef de la police, démissionne de son poste vendredi...

Sénégal : l’ex-parti au pouvoir fustige la gouvernance «sans cap» des nouvelles autorités

Le président Faye, 44 ans, investi le 2 avril, a remporté avec éclat la présidentielle de mars face au candidat du pouvoir, avec la...

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...