Afrique du Sud : la police promet de réprimer l’exploitation minière illégale

Lire aussi

Ce vendredi 23 septembre, la police sud-africaine a promis de s’attaquer de manière décisive à l’exploitation minière illégale partout où elle va se présenter.

Cela fait suite à l’arrestation de neuf mineurs illégaux connus sous le nom de « zama zamas » pour des activités minières illicites sur un terrain de 10 acres à Randfontein dans la province de Gauteng.

L’unité du crime organisé a trouvé plus de 200 tonnes de matériel aurifère d’une valeur estimée à un demi-million de rands. « Le groupe devrait faire face à des accusations en relation avec la violation de la loi sur les métaux précieux et des outils tels que des générateurs et des pendukas ont été confisqués pour une enquête plus approfondie », a noté la police.

Le 15 septembre, au moins six corps, soupçonnés d’être des mineurs illégaux, ont été retrouvés morts dans l’ouest de Johannesburg. Selon des sources locales, des coups de feu sont régulièrement entendus dans les décharges minières illégales.

A Johannesburg, des gangs armés se battent pour le contrôle des mines abandonnés afin d’exploiter ce qu’il reste d’or. Des migrants venus principalement du Lesotho, du Zimbabwe et du Mozambique. Leur présence suscite la peur et un ressentiment croissant parmi une partie des Sud-Africains.

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img