Afrique du Sud : le gouvernement appelle à la retenue face à la baisse de l’inflation

Lire aussi

En Afrique du Sud, que les interventions économiques du gouvernement ne vont pas résoudre le problème de la hausse de l’inflation et du coût de la vie. C’est ce qu’a expliqué Enoch Godongwana, ministre sud-africain des Finances au Parlement mercredi 21 septembre, même s’il note une baisse des prix de produits de consommation.

« Ces interventions ne sont pas la seule solution. Bien qu’elles aient été importantes, elles ne peuvent pas résoudre ou atténuer de manière permanente l’impact de l’inflation », a dit le ministre.

Il souligne que l’économie du pays est confrontée à un certain nombre de contraintes structurelles, ajoutant que le gouvernement dans son ensemble devait répondre à ces défis. « Nous surveillons ces prix et commençons à baisser. Et à cet égard, nous surveillerons et verrons s’il y a des changements. Dans nos processus, nous indiquerons quand nous serons de retour ici le 26 octobre lors de la déclaration de politique budgétaire à moyen terme », a-t-il ajouté.

L’inflation en Afrique du Sud, qui avait atteint un record en juillet (7,8%), a légèrement baissé à 7,6% en août par rapport à l’année précédente grâce à une baisse du prix des carburants, selon l’agence nationale de statistiques (StatsSA).

En juillet, la Banque centrale d’Afrique du Sud avait tenté de stabiliser l’inflation en relevant son taux directeur de 75 points de base à 5,5%, soit la plus forte hausse de ces dix dernières années.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img