Algérie : la condamnation de Saïd Bouteflika, frère de l’ex-président, confirmée en appel

Saïd Bouteflika, frère et ex-conseiller de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, poursuivi pour « blanchiment d’argent, issue de la corruption », va purger sa peine tel que prononcé au premier degré. Telle a tranché la Cour d’appel d’Alger mardi 2 mai.

Cette juridiction confirme le verdict prononcé en première instance qui condamnait M. Saïd à 12 ans de prison ferme et d’une amende de 58.000 Usd. C’est après un procès tenu, sur plusieurs jours, durant la semaine dernière en confirmant les peines pour l’ensemble des accusés.

Ainsi, Saïd Bouteflika, en détention depuis 2019, va poursuivre sa détention. D’après les sources locales, plusieurs hommes d’affaires réputés pour leur proximité avec le régime du président Bouteflika ont vu également leurs condamnations confirmées.

Lire aussi :  Algérie: Abdelaziz Bouteflika inhumé

Deux d’entre eux ont eu la même sentence que celle infligée à Saïd Bouteflika, en l’occurrence Ali Haddad et Ahmed Mazouz. La plus lourde peine a été prononcée à l’encontre de l’homme d’affaires Mahiedine Tahkout, condamné à 15 ans de prison ferme.

Les frères Kouninef (Réda, Abdelkader, Karim et Noah-Tarek), qui étaient aussi des puissants hommes d’affaires sous Bouteflika, ont écopé de 10 ans de prison ferme. En fuite à l’étranger, leur sœur, Souad Kouninef a été condamnée par contumace à 15 ans de prison avec confirmation du mandat d’arrêt international lancé contre elle.

Le juge près la Cour d’Alger a aussi reconduit les mêmes sanctions contre l’homme d’affaires Mohamed Bairi (8 ans de prison), les frères Mahiedine Tahkout (Hamid Rachid et Nacer) 5 ans de réclusion, et l’ancien député Tahar Missoum (2 ans de prison ferme).

Lire aussi :  Algérie : Khaled Nezzar, ex-ministre de la Défense, mis en accusation pour «crime contre l’humanité»

La Cour d’Alger a pourtant réduit les peines pour le fils d’Ali Haddad, Ghilas Haddad, et la fille de l’homme d’affaires Ahmed Maazouz.

Le frère de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika a comparu avec 70 personnes et a plaidé non coupable devant la cour d’appel d’Alger. Il lui avait également été reproché « d’abus de fonction ».

Joe Kashama

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

RDC/Roller : le grand retour à Kinshasa

En inactivité depuis plusieurs années, le Roller a fait son retour de cendres, samedi 25 mai, à Kinshasa, capitale congolaise, grâce à l'implication du...

RDC/Linafoot : Maniema Union s’offre Mazembe pour la première fois, Lupopo battu à nouveau

L'AS Maniema Union de Kindu a battu pour la première fois de son histoire le TP Mazembe (2-0), alors que le FC Saint-Eloi Lupopo...

Football/CAF-C1 : Al Ahly, le roi du continent africain

Vainqueur sur le fil face à l'Espérance Sportive de Tunis en finale retour de la Ligue des champions de la Caf samedi 25 mai...

Tchad : plusieurs ministres reconduits dans le gouvernement d’Allamaye Halina

Au Tchad, plusieurs ministres ont été reconduits dans le nouveau gouvernement nommé lundi 27 mai, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale.   Ce...

Sur le même thème

Tunisie : le tribunal condamne deux journalistes à un an de prison

En Tunisie, deux journalistes ont écopé une peine d’un an de prison pour publication des fausses informations portant atteinte à la sécurité publique mercredi...

Massacre de 2009 en Guinée : prison à vie requise contre Dadis Camara

La prison à vie. Telle est la peine requise par le procureur contre le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de l’Eta, et six...

Demandeurs d’asile au Rwanda : une organisation des droits humains dépose un recours contre la politique...

L'association de défense des droits humains Asylum Aid a, mardi 21 mai, annoncé avoir déposé une plainte contre la politique britannique visant à envoyer...

Nigeria : un juge refuse la libération sous caution pour la deuxième fois à Nnamdi Kanu

Un juge nigérian a refusé, lundi 20 mai, pour la deuxième fois en deux mois, la libération sous caution à Nnamdi Kanu, leader séparatiste...

Egypte : Mohamed Aboutrika retiré d’une liste de terroristes

Ancienne gloire du football égyptien, Mohamed Aboutrika, triple champion d’Afrique, a été retiré d’une liste de terroristes, selon une décision de la Cour de...