Algérie : Tebboune laisse planer le suspense sur une nouvelle candidature

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a laissé planer le suspense samedi soir dans une interview télévisée sur sa candidature à un deuxième mandat lors de la présidentielle anticipée du 7 septembre.

 

« Je ne vais pas répondre, car avant l’heure ce n’est pas l’heure », a dit M. Tebboune, dans un entretien diffusé sur la télévision nationale. Le président a en tout cas exclu « tout conflit au sommet de la hiérarchie sur son maintien ou son départ » de la présidence.

 

« Ce n’est pas le moment », at-il répondu, résumé sur comment il allait « trancher le dilemme » entre les appels à un deuxième mandat et son « entourage immédiat (qui lui) conseille de (se) reposer après 55 ans au service de la patrie ».

 

Le président Tebboune, âgé de 78 ans, avait été hospitalisé pendant plusieurs mois en Allemagne après avoir contracté le Covid fin 2020. L’anticipation de la présidentielle au 7 septembre a été annoncée le 21 mars, sans explications officielles.

Lire aussi :  Algérie : Amira Bouraoui condamnée par contumace à dix ans de prison

 

Il a assuré qu’avancer l’examen de trois mois était « purement technique ». « Décembre n’est pas la véritable date des élections » en Algérie, a-t-il dit, rappelant qu’en 2019, la présidentielle devait avoir lieu bien plus tôt, mais que « la phase de transition s’était prolongée ».

 

Selon lui, « en septembre, les citoyens seront mieux préparés à voter après les vacances d’été et tout le monde sera rentré chez soi ».

 

La dernière présidentielle, remportée par M. Tebboune avec 58% des voix les plus marquées par une forte abstention, a eu lieu le 12 décembre 2019. Il avait succédé à Abdelaziz Bouteflika, poussé à la démission en avril de la même année sous la pression de l’armée et du Hirak, un mouvement de contestation populaire.

Lire aussi :  Tunisie : Nabil Karoui arrêté en Algérie

 

Très affaibli par un AVC en 2013, Abdelaziz Bouteflika avait tenté d’obtenir un cinquième mandat en 2019, entraînant le Hirak qui s’était élargi aux revendications de réformes politiques et de libertés accumulées.

 

Samedi, M. Tebboune a profité de sa rencontre avec les journalistes pour annoncer de nouvelles augmentations des salaires des fonctionnaires : « nous allons essayer d’arriver en 2026/2027 à doubler les salaires, on est à 47% (de hausse), nous allons porter l’augmentation à 53% ».

Il s’est également montré optimiste pour la croissance de son pays, premier exportateur africain de gaz naturel, estimant que le PIB algérien devrait dépasser les 400 milliards de dollars à mi-2026, contre 247 milliards en 2023 selon une estimation du FMI.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...