Angola : José Filomeno, fils de l’ancien président, de nouveau condamné ?

En Angola, la Cour suprême a confirmé la condamnation de José Filomeno, fils de l’ancien président José Eduardo dos Santos, à 5 ans de prison pour détournement de fonds mardi 9 juillet.

 

Cette nouvelle n’est pas de nature à plaire à M. Filomeno, qui se croyait tiré d’affaires il y a un mois avant ce rebondissement. Pourtant, la Cour constitutionnelle avait, en avril dernier, annulé sa condamnation, estimant que les juges n’avaient pas tenu compte d’éléments apportés au procès par la défense. Il s’agit notamment d’une lettre, rédigée par l’ancien chef de l’Etat.

 

Cette juridiction avait aussi soulevé des divergences entre les motifs de condamnation et les chefs d’inculpation retenus au départ, et elle avait ordonné un réexamen de l’affaire et annulé la condamnation. Ndinga Dieyi Dituvanga, juriste cité par l’AFP, voit l’arrêt de la Cour suprême comme une certaine « désobéissance ». Pour lui, un nouveau recours reste possible.

Lire aussi :  L’Angola, une nouvelle stratégie pour consolider sa production du diamant

 

José Filomeno, alias Zenu, figurait parmi l’un des premiers membres de la famille de dos Santos à être inculpé dans le cadre de la campagne anti-corruption lancée par le président Joao Lourenço lorsqu’il est arrivé au pouvoir en 2017. Depuis, la famille dos Santos dénonce régulièrement ce qu’elle qualifie de « persécution » politique dirigée contre elle par l’actuel régime.

 

Le président Lourenço a limogé tous les proches que son prédécesseur avait placés à la tête des institutions, des entreprises publiques et de l’appareil sécuritaire. La fille aînée de dos Santos, Isabel, qui dirigeait la compagnie pétrolière d’État Sonangol, est accusée de son côté d’avoir détourné des milliards de dollars d’entreprises publiques.

Lire aussi :  Angola : l’Unita accuse les partisans du MPLA d’avoir attaqué l’un de ses bureaux

 

Entre 2013 et 2018, José Filomeno, 46 ans, a dirigé le fonds souverain angolais. Il est accusé avec trois coprévenus d’avoir transféré illégalement 500 millions Usd de la Banque centrale vers le compte londonien d’une agence du Crédit suisse. Selon l’accusation, la fraude leur aurait permis de détourner jusqu’à 1,5 milliard de dollars.

 

La Rédaction

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

Au Kenya, la justice prolonge la détention de Jumaisi Khalusha

La détention de Jumaisi Khalusha, soupçonné de plusieurs meurtres, a été prolongée de trente jours par le tribunal de Makadara mardi 16 juillet.   Il s’agit...

Tunisie : une éminente avocate critique du président condamnée à un an de prison

Sonia Dahmani, éminente avocate tunisienne connue pour ses critiques à l'égard du président Kaïs Saïed, a écopé d’une peine d’un an de prison.   Sami Ben...

RDC : «il n’y a plus une poursuite contre Salomon Kalonda…» (Hervé Diakiese)

En RDC, la Cour militaire de Kinshasa/Gombe s’est déclaré incompétente à juger Salomon Idi Kalonda, conseiller spécial de Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour la...

Kenya/Jeûne mortel : Paul Mackenzie jugé pour « terrorisme »

Paul Nthenge Mackenzie, pasteur autoproclamé, doit répondre des faits de « terrorisme » dans l’affaire du « massacre de Shakohola » ce lundi 8...