Au Nigeria, appel à une grève nationale face la hausse du coût de la vie

Grève nationale au Nigeria, où le coût de la vie est en hausse. Tel a appelé mardi 26 septembre les principaux syndicats nigérians, qui protestent contre la réponse du gouvernement face à la cherté de vie.

Il s’agit d’un mouvement de grève déclenché par le Congrès national du travail (NLC) et le Congrès des syndicats (TUC). Ces syndicats indiquent qu’ils avaient dû appeler à une grève illimitée le 3 octobre pour n’avoir pas trouvé gain de cause auprès du gouvernement. Ils déplorent le fait que les autorités n’ont pas répondu à leurs préoccupations lors des négociations sur la manière d’alléger le fardeau financier des Nigérians.

Selon les grévistes, la plus grande économie d’Afrique est en train de chambouler, se dégrader suite au refus du gouvernement aux subventions sur l’essence et à la libération de la monnaie naira. Ce qui entraînent une forte d’évaluation de la monnaie locale.

Lire aussi :  Nigeria : le bilan de l’explosion mystérieuse d’une bombe passe à 56 morts

« Le gouvernement a totalement abdiqué cette responsabilité et a fait preuve d’une réticence flagrante à agir, abandonnant le peuple et les travailleurs nigérians à une pauvreté et à des afflictions atroces », rapporte un communiqué commun de ces syndicats.

L’inflation est de 25%, déplorent-ils, pendant que les prix du carburant ont triplé depuis l’avènement du président Bola Ahmed Tinubu en mai, affirmant sous prétexte que, « cette décision contribuerait aux réformes nécessaires pour améliorer une économie en difficulté ».

Le gouvernement tente de calme le jeu. Il affirme avoir distribué des fonds aux gouvernements des États pour les aider à compenser l’impact des réformes économiques. Il ajoute que « d’autres mesures incluent la fourniture d’options de transport et de prêts aux petites entreprises ».

Lire aussi :  Nigeria : près de sept morts dans une attaque terroriste à Borno

En août dernier, le NLC et le TUC avaient appelé à la grève sur les mêmes problèmes. L’impact des grèves dans la capitale économique Lagos a été plus mitigé. De nombreuses entreprises, de nombreux bureaux gouvernementaux, marchés et banques ont été fermés pendant une journée dans la capitale Abuja.

Au Nigeria, le gouvernement a mis fin aux subventions aux carburants, disent les syndicats. Pourtant, les autorités avaient justifié cette décision par le fait que cela coûte des milliards au gouvernement chaque année pour maintenir le prix de l’essence artificiellement bas.

Le Nigéria, membre de l’organisation des exportateurs de pétrole de l’OPEP, est un important producteur de brut, mais manque de capacité de raffinage et est contraint d’importer la plupart de ses besoins en carburant.

Voldi Nkenge

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC/Exetat 2024 : les finalistes confiants après le premier jour

Après le lancement des épreuves de session ordinaire des examens d'État édition 2023-2024 lundi 24 juin, les finalistes du secondaire affirment être confiants.   Kinshasa, capitale...

Sur le même thème

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

Au Kenya, la pression ne faiblit pas contre les hausses d’impôts

Nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 20 juin à Nairobi, capitale du Kenya, où la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des...

Kenya : le gouvernement retire la plupart de ses projets contestés de nouvelles taxes

Le gouvernement kenyan a retiré mardi de son projet de budget 2024-25 la plupart des nouvelles taxes impopulaires, notamment sur le pain et les...

Kenya : la police disperse une manifestation contre l’instauration de nouvelles taxes

Au Kenya, une manifestation contre un projet de budget 2024-2025 qui prévoit de nouvelles taxes a été dispersée par la police à coups de...

RDC : des ONG alertent sur la situation des travailleurs du cobalt et du cuivre

Les ONG RAID et CAJJ ont, lors d’une conférence de presse mardi 11 juin, dénoncé les conditions de travail et de rémunération des mineurs...