Au Nigeria, comment le gouvernement veut lutter contre le commerce illégal d’actifs numériques ?

Le gouvernement nigérian prévoit de mettre en place des règles supplémentaires dans les prochains jours pour lutter contre le commerce illégal d’actifs numériques, a annoncé le chef de la Securities and Exchange Commission (SEC) mardi 7 mai.

 

Emomotimi Agama indique aux principales associations de blockchain et de crypto-monnaie au Nigeria que la monnaie naira devait être radiée des échanges peer-2-peer (P2P) pour éviter toute manipulation.

 

« Je souhaite solliciter votre coopération alors que nous mettrons en place dans les prochains jours les réglementations qui prendraient le contrôle de ces zones », a-t-il dit.

 

Le Nigeria est l’un des plus grands marchés pour le trading de cryptomonnaies. Son utilisation, principalement par les jeunes du pays férus de technologie, a explosé ces dernières années, d’autant plus que de graves pénuries de dollars ont rendu difficile pour les Nigérians l’achat de biens et de services à l’étranger.

Lire aussi :  Nigeria : dix pirates condamnés à 12 ans de prison

 

  1. Agama affirme que les récentes inquiétudes concernant les traders de crypto P2P et leur impact perçu sur le taux de change du naira par rapport au dollar nécessitaient « une action collective et un dialogue au sein de notre écosystème de marché financier ».

 

Selon lui, les lignes directrices pour le commerce d’actifs numériques sont actuellement affinées pour une réglementation appropriée. Ils engloberont les activités au sein de l’écosystème de crypto-monnaie, des fournisseurs de portefeuilles aux fournisseurs de plateformes d’échange et aux services de courtage.

 

La Banque centrale avait annoncé de nouveaux frais sur les transferts d’argent nationaux pour lutter contre la cybersécurité en mars. Binance, la plus grande bourse de cryptographie au monde, a annoncé qu’elle arrête toutes les transactions et tous les échanges en naira à la suite de la répression des bourses de cryptographie par le Nigeria.

Lire aussi :  Nigeria : plusieurs morts dans une attaque ferroviaire à Kaduna

 

Le Nigeria a ensuite inculpé Binance et deux de ses dirigeants, qui font face à des procès distincts pour évasion fiscale et blanchiment d’argent. Ce que l’entreprise conteste.

 

En 2022, la SEC a publié un ensemble de règles pour les actifs numériques, dans le but de tenter de trouver un juste milieu entre une interdiction pure et simple des actifs cryptographiques et leur utilisation non réglementée.

 

 

Josaphat Mayi

 

Les plus lus

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

Football/Elim-Mondial 2026 :  le Soudan, solide leader du groupe B

Grâce à leur victoire dans le choc de deux Soudans (3-0), les Crocodiles du Nil consolident leur première place dans le groupe B au...

Le Sénégal entame la production du premier champ pétrolier offshore

Ce mardi 11 juin, le Sénégal a annoncé le démarrage de la production du premier projet offshore, rejoignant le club des pays producteurs de...

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...

Sur le même thème

Le Sénégal entame la production du premier champ pétrolier offshore

Ce mardi 11 juin, le Sénégal a annoncé le démarrage de la production du premier projet offshore, rejoignant le club des pays producteurs de...

DRC Mining Week édition 2024, c’est déjà le go demain

Sous le thème « donner la priorité aux opérations minières durables et la transformation locale dans le paysage minier de la RDC », la DRC Mining...

La Banque mondiale approuve une aide budgétaire au Kenya

Jeudi 30 mai, la Banque mondiale a approuvé le premier des trois programmes de soutien budgétaire au Kenya, d'un montant de 1,2 milliard Usd,...

RDC : le gouvernement autorise la reprise des activités à la mine de Zijin

En RDC, le gouvernement a, dans une lettre de ministère des Mines, levé la suspension visant une exploitation congolaise de cuivre et de cobalt...

L’Algérie veut annuler ses livraisons de gaz à Naturgy

L'Algérie pourrait annuler ses livraisons de gaz à Naturgy dans les prochains jours si les actions de la société espagnole sont vendues à une...