Au Sénégal, Aïssata Tall laisse ouverte la libération des opposants Sonko et Faye

Après la libération plusieurs opposants, qu’en est-il du cas d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye, son bras droit et candidat à la présidentielle reportée ? Aïssata Tall Sall, ministre sénégalaise de la Justice, laisse ouverte une éventuelle libération de ces deux figures de l’opposition sénégalaise.

 

Elle affirme qu’il n’y a pas de distinction entre personnes connues et anonymes, réfutant les critères politiques dans la libération récente de centaines de détenus. Pour elle, la justice va suivre son cours pour toutes les personnes relâchées.

 

Du report de la présidentielle à l’annulation de cette décision par le Conseil constitutionnelle, le Sénégal est plongé dans l’incertitude. Mais, le président Macky Sall tente de décrisper le climat politique. Des opposants détenus ont été libérés

Lire aussi :  Sénégal : l’opposition maintient son appel à manifester malgré l’interdiction des autorités

 

Mme Tall Sall précise que ces libérations visent à désengorger les prisons, mais aussi à apaiser les tensions politico-sociales. Mais, elle nuance. « La décision de libérer les détenus est prise au cas par cas, conformément à la loi et à la procédure en vigueur », soutient la ministre de la Justice.

 

Aïssata Tall Sall a expliqué que ces libérations visaient à désengorger les prisons et à apaiser les tensions politico-sociales. Elle a affirmé que la décision de libérer les détenus était prise au cas par cas, conformément à la loi et à la procédure en vigueur.

 

Après que Macky Sall a annoncé le report de l’élection présidentielle, une décision invalidée par le Conseil constitutionnel, des milliers d’opposants ont pu manifester sans être réprimés par les forces de l’ordre. Dans les derniers jours, de nombreux détenus ont été libérés, ce qui a conduit les partisans de Bassirou Diomaye Faye, à demander sa libération immédiate.

Lire aussi :  Sénégal : «… le slam permet de se faire entendre et de délivrer ses messages» (Samira Fall)

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, la commission électorale demande la conformation de l’éligibilité de Jacob Zuma

Le feuilleton autour de l'éligibilité de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma aux législatives du 29 mai à encore rebondi vendredi avec la décision de...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : le gouvernement de Judith Suminwa toujours attendu

En RDC, où le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, se fait attendre, les consultations se poursuivent au sein de l’Union sacrée, coalition...

Au Mali, la junte suspend les activités des partis politiques

Mercredi 11 avril, les autorités maliennes ont suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les activités de partis et associations politiques. Pourquoi ? Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du...

RDC : les propositions de Dédé Watchiba pour accélérer le processus de formation du gouvernement après...

Le professeur Dédé Watchiba, docteur en sciences politiques et administratives, propose des pistes pour accélérer le processus de formation du gouvernement après les élections...