Au Togo, l’opposition saisit la Cédéao pour exiger le retrait de la nouvelle Constitution

Plusieurs partis d’opposition ont saisi la Cour de justice de la Communauté économique ouest-africain pour exiger le retrait de la nouvelle Constitution, controversée.

 

Parmi ces partis figurent l’Alliance nationale pour le changement (ANC), l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) et les Forces démocratiques pour la République, mais aussi la Ligue togolaise des droits de l’homme. Que demandent-ils ? En fait, ils appellent l’organisation ouest-africaine à condamner « le Togo pour avoir changé de Constitution » ainsi qu’à « retirer purement et simplement la loi sur le changement constitutionnel ».

 

Les requérants devant la Cédéao estiment que la réforme constitutionnelle a été faite en « l’absence d’un débat public préalable » et d’un « consensus politique ». Pour eux, cela porte atteinte à « la démocratie et à la bonne gouvernance ». Ils affirment avoir « été victimes de violations de leurs droits par l’Etat du Togo », lequel a interdit des manifestations prévues par l’opposition.

Lire aussi :  Au Togo, les députés adoptent la nouvelle Constitution controversée

 

Le 19 avril, les députés togolais ont définitivement adopté une nouvelle Constitution. Ce texte fait basculer le Togo, où les élections législatives doivent avoir lieu le 29 avril, d’un régime présidentiel à un régime parlementaire. Depuis son adoption, le climat politique est tendu dans ce pays ouest-africain.

 

Selon la nouvelle Constitution, le président sera élu pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois par les députés. Ce texte donne le plein-pouvoir au Premier ministre, qui doit être chef du parti majoritaire à l’Assemblée nationale. Le chef du parti vainqueur des élections du 29 avril sera nommé à cette nouvelle fonction.

Lire aussi :  Togo : le gouvernement interdit un meeting de l’opposition pour des raisons sécuritaires

 

Actuellement, l’Union pour la République (UNIR), parti présidentiel, est le parti majoritaire à l’Assemblée nationale. Mais, l’opposition voit ce texte comme une manœuvre du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, pour s’accrocher à son fauteuil.

 

La Rédaction

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Afrique du Sud : dernier meeting de l’ANC dans un contexte incertain

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis trente ans mais fragilisé en amont des législatives mercredi, a tenté de rallier samedi les indécis,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...