Bénin: L’opposition dénonce un scrutin présidentiel verrouillé

« Patrice Talon n’a voulu prendre aucun risque et il a choisi de sélectionner ses adversaires parmi ses alliés et a refusé la compétition aux candidats capables de le battre dans les urnes », a déclaré Joel Aïvo, candidat de la coalition de l’opposition, à l’AFP samedi 13 février. La candidature de Joel Aïvo a été rejetée pour défaut de parrainage.

Le président sortant du Bénin, Patrice Talon aura deux adversaires lors de la prochaine présidentielle. La commission électorale n’a retenu que deux candidatures. Il s’agit de celle d’Alassane Soumano du parti Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), ainsi que celle de Corentin Kohoué. Certaines grandes figures de l’opposition se trouvent en exil. D’autres sont condamnées à des peines d’inéligibilité, ce qui les empêche de se présenter au scrutin présidentiel d’avril.

Lire aussi :  France : Emmanuel Macron en tournée en Afrique

Au cours d’un échange avec un représentant des Nations Unies, les membres de l’opposition béninoise ont prévenu que les conditions posées par l’administration de Patrice Talon pourraient ébranler la crédibilité de l’élection. Pourtant, les pro-Talon rassurent que les conditions sont réunies pour la tenue d’un scrutin équitable.

En avril 2019, l’opposition avait boycotté les élections législatives et une franche de l’opposition n’a pas pris part aux élections municipales organisées en avril 2020.

Par ailleurs, la Cour Constitutionnelle va publier la liste définitive de candidats retenus dans une dizaine de jours. Les candidats dont les dossiers ont été rejetés peuvent introduire de recours.

Lire aussi :  Football : 25 ans après, la Sierra Leone retrouve la CAN

Trésor Mutombo

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC : «le commerce de pommes de terre impacté par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri»...

La production et la vente de pomme de terre sont affectées par l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, dans l’Est de la RDC, affirme...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...