Burkina Faso : Huit morts dans une attaque armées

Lire aussi

L’Ouganda va construire des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va construire des routes dans l’État de la RDC, voisine dans le cadre d’une coopération entre les deux...

Tchad : grève des étudiants de la faculté de médecine à l’Université de N’Djamena

Lundi 6 décembre, les salles de cours sont restées désertes dans la faculté de médecine de l’Université de N’Djamena...

RDC : Vital Kamerhe va quitter la prison

Après plus d’un an en détention, Vital Kamerhe, ex-directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, vient d’obtenir une liberté...

Au Burkina Faso, près de huit personnes ont été tuées et une autre grièvement blessée dans une attaque d’hommes armés contre des unités mixtes à Tanwalbougou, dans la région du Gourma, rapportent des sources sécuritaires ce mardi 06 avril. Parmi les victimes se trouve trois gendarmes et cinq supplétifs civils engagés dans la lutte contre les jihadistes. D’après les autorités locales, cette attaque intervient après une embuscade perpétrée dimanche 04 avril.

Les autorités locales affirment aussi que “cette attaque a été repoussée par les forces de défense qui effectuent des opérations de sécurisation après l’arrivée massive de plusieurs centaines de personnes à Fada N’Gourma, suite à des menaces de groupes armés”. Selon un responsable local des supplétifs civils, cette attaque a été menée par “plusieurs dizaines d’hommes armés à bord de motocyclettes qui ont principalement ciblé une équipe de patrouille à la sortie de Tanwalbougou”.

Une source sécuritaire confie à l’AFP que “un autre gendarme et un volontaire grièvement blessé ont été pris en charge au centre hospitalier régional de Fada N’Gourma“.

Jeudi 1er avril, six personnes sont mortes au cours d’une embuscade dans le nord du Burkina Faso. Le 21 mars, deux volontaires sont morts dans deux attaques. C’était deux semaines après la mort de cinq autres volontaires lors d’une embuscade contre un détachement militaire.

Depuis 2015, le Burkina Faso, est en proie aux attaques attribuées aux groupes jihadistes dans la zone dite de trois frontières. Plus de 1.200 personnes ont tuées et plus d’un million de déplacées.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

L’Ouganda va construire des routes dans l’Est de la RDC

L’Ouganda va construire des routes dans l’État de la RDC, voisine dans le cadre d’une coopération entre les deux...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -