Burkina Faso : «…nous devons continuer le combat contre tous ceux qui refusent la main tendue» (Paul-Henri Damiba)

Lire aussi

Après l’attentat ayant fait trente-cinq morts et trente-sept blessés, dont plusieurs enfants, le colonel Paul-Henri Damiba, président de la transition, a, mardi 6 septembre, appelé à poursuivre le combat contre les groupes djihadistes, qui ensanglantent le Burkina Faso depuis 2015.

« Cette énième attaque lâche et barbare est la preuve que nous devons continuer le combat contre tous ceux qui refusent la main tendue », a dit le chef de la junte au pouvoir à Ouagadougou.

Il affirme avoir la ferme conviction de vaincre ces groupes armés. « Ce n’est qu’une question de temps », croit le colonel Damiba.

Pourtant la veille de cette attaque sanglante, le chef de la junte avait, dans un discours à la Nation, salué une « relative accalmie » dans plusieurs localités.

Cette explosion d’une bombe artisanale au passage d’un convoi de ravitaillement entre Djibo et Bourzanga a de nouveau endeuillé le pays, déjà meurtri par des milliers de morts des incursions de groupes affiliés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique (EI).

D’après une source hospitalière citée par l’AFP, des dizaines d’enfants sont comptés parmi les victimes, alors qu’une vingtaine de blessés sont en cours d’évacuation vers le CHU pédiatrique Charles-de-Gaulle à Ouagadougou, la capitale.

Après l’éviction du président Christian Kaboré sur fond de la montée de la menace djihadiste, le colonel Damiba a fait de la lutte anti-djihadistes une de ses priorités. Le gouvernement a assuré avoir intensifié les « actions offensives » de l’armée, mais aussi initié un processus de dialogue avec certains groupes armés, à travers des leaders religieux et coutumiers.

Selon les autorités, ce processus a permis à plusieurs dizaines de jeunes de saisir la main tendue en déposant les armes. Mais la situation sécuritaire reste préoccupante.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img