Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des casernes.

 

En treillis, c’est un capitaine souriant et rassurant qui a échangé avec le personnel de la Radioffusion télévision du Burkina (RTB) après l’incident de tir à la roquette à proximité du bâtiment de la chaîne national. Pour lui, l’évènement du 12 juin est un incident.

 

« En voulant vérifier un certain nombre de choses, malheureusement quelqu’un a fait partir le coup et la roquette s’est dirigée dans la cour de la RTB », a tenté de rassurer le président de la transition, balayant les rumeurs d’un mouvement d’humeur au sein de l’armée.

 

« Il n’en est absolument rien. Nous sommes là. L’incident s’est passé pendant qu’on était en conseil des ministres. Si les gens avaient fui après le conseil, il n’y aurait pas eu de point de presse », a déclaré le capitaine Ibrahim Traoré.

Lire aussi :  Lutte contre la menace djihadiste : le Burkina Faso crée un fonds de soutien patriotique

 

D’après lui, des médias menteurs sont arrivés à prouver au monde entier qu’ils sont des manipulateurs. « Il ne faut pas écouter ces individus qui cherchent à distraire les gens. Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas. Ils ont raconté ce qu’ils veulent. Tout le monde a compris que ce sont les ennemis de la nation », a dit le président burkinabè, qui a présidé la réunion de Conseil de ministres.

 

Il assure qu’il n’y avait aucun « mouvement d’humeur » au sein de l’armée. Une déclaration qui vient mettre fin à plusieurs jours d’incertitudes à la suite d’une attaque djihadiste meurtrière dans le nord-est du Burkina Faso.

Lire aussi :  Les violences djihadistes menacent l’éducation au Burkina Faso

 

Le 11 juin, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), mouvement affilié à Al-Qaida, a attaqué la localité de Mansila (Nord-Est) ainsi que le détachement militaire qui s’y trouve, près de la frontière du Niger. Le capitaine Ibrahim Traoré affirme avoir lancé une opération à Mansila, le lendemain de l’attaque », avec des troupes envoyées en renfort pour « monter l’assaut ».

 

Arrivé à la tête du pays à la faveur d’un putsch, le capitaine Ibrahim Traoré a fait de la lutte contre la menace djihadiste son cheval de bataille. Mais, la situation sécuritaire este précaire dans le pays.

 

La Rédaction

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...