Burkina Faso : Ousmane Bougouma, désigné président du Parlement de transition

Lire aussi

Ousmane Bougouma, a été élu nouveau président de l’Assemblée législative de la Transition (ALT) jusqu’en 2024  au Burkina Faso. Il a été élu par 65 voix sur 67 votants à l’issue des élections tenues vendredi 11 novembre 2022.

Agé de 41 ans, cet enseignant de droit à l’université Thomas Sankara va occuper cette fonction à l’issue de l’installation de ses membres. M. Bougouma présidait la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH) à la précédente Assemblée législative de transition (ALT).

Il succède à ce poste, à Aboubacar Toguyeni. À la même occasion, les mandats de soixante et onze députés désignés pour siéger à cette 3e législature de transition, ont été validés. Ce Parlement se compose de onze femmes et de soixante hommes. Dix-huit d’entre eux ont siégé dans la précédente législature, précisent les médias locaux.

Dans ce parlement de transition, 20 personnalités sont désignées par le chef de l’Etat, 16 personnalités par des Forces de défense et de sécurité, 13 personnalités désignées par les Forces vives des régions, 12 représentants des partis politiques et 10 représentants les organisations de la Société civile.

 Joe Kashama

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Kampala refuse de renouveler le mandat du Haut-commissariat des droits de l’Homme de l’Onu

Ce mercredi 8 février, l’Ouganda a annoncé le non-renouvellement du mandat du Haut-Commissariat des droits de l'Homme des Nations...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img