Cameroun: les enseignants anglophones inquiets pour la protection des écoles

Lire aussi

Dans un communiqué publié récemment, Stephen Afuh, président de la confédération des enseignants anglophones du Cameroun, se plaint des effets dévastateurs du conflit en cours dans la zone anglophone.

Il estime que la situation d’insécurité porte atteinte à la qualité de l’éducation des enfants. Il appelle les séparatistes à mettre fin aux attaques et menaces contre les enseignants. au gouvernement à assurer la protection des enseignants et des élèves.

En 2016, la confédération avait manifesté pour dénoncer les attaques des séparatistes contre les enseignants et les élèves.

Quatre ans après, les enseignants ont fait un constat amer. Malgré les manifestations, les attaques des séparatistes continuent.

Selon Stephen Afuh, les conséquences de la crise camerounaise sur l’éducation sont inimaginables.

«Le gouvernement doit accélérer la mise en œuvre des réformes promises et censées permettre un retour à la paix. Les séparatistes doivent cesser de prendre l’école en otage», a lancé Stephen Afuh, President de la PEATTU, Syndicat des enseignants de l’Autorité presbytérienne de l’éducation.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img