Carnet de Christian Gombo : Anatomie du désespoir (Espoir d’un futur ministre de je ne sais quoi…)

Hier, j’ai mangé le soleil parce que j’avais faim. Très faim. Et bizarrement, au fond de mes entrailles, je sens aujourd’hui l’hiver. Un terrible hiver. Un hiver froid et sec. Oh la la ! Qu’est-ce qui m’arrive ? Je sens mon estomac tout glacé par un venin étrange qui ne m’a pas permis de faire ma toilette matinale.

 

Quand je parle de toilette matinale comprenez « grand besoin » ou « gros besoin », la seule joie sans pareille dans le monde. Et Dieu seul sait combien j’adore faire ma toilette matinale. Oui, il le sait. Il le sait même trop bien. C’est lui qui l’a inventé. C’est pour cela que pour moi, c’est tout un culte. Un culte qui fait ma journée. Un culte sérieux où tout mon corps est une offrande. Parce qu’il n’y a pas que l’argent qui est une offrande à Dieu et cela tous les loin … (pardon) tous les oints de Dieu le savent trop bien.

 

Pour revenir à mon culte, j’aurai de la peine à vous décrire les sensations de joie ultime quand enfin on se sent dégager. Humm… comme ça fait du bien ! Ah oui « heureux ceux qui … chi… chicote… (j’ai eu honte de dire chie) parce qu’ils verront le paradis ». Et après tout dégagement normalement, après je me sens apte à écrire une bible, mais je n’en ai pas la prétention. Ça pourrait venir un jour. On ne sait jamais…

Lire aussi :  Est de la RDC : Kigali accuse Kinshasa d’abandonner un accord de paix

 

Mais comment diable ai-je fait pour manger le soleil ? Je dois avouer que c’est quand même bizarre non. « Manger le soleil », c’est quoi encore cette fable ? Ou même c’est quoi cette farce ? Et pourtant je tiens à vous le confirmer : j’ai bel et bien manger le soleil. Je l’ai mangé hier. Sur ma table, j’ai d’abord bu son sang.

 

Ensuite, je le découpais en petits morceaux pour atténuer sa chaleur. Et puis j’ai avalé chaque morceau sans mâcher pour ne pas me brûler la langue. C’était ça la seule condition pour que j’obtienne un poste ministériel dans le prochain gouvernement d’après mon marabout. Maître Satan le bon ngenge ya ebale Kongo lisu ya niawu pe litoyi ya liwa pona libiki ya Seko na Seko. Ce mec, mon marabout a un seul slogan « j’aime les gens plus que l’argent ».

 

Voilà pourquoi chez lui, les sacrifices des êtres humains c’est démodé. En passant, c’est le marabout lui-même qui a capturé pour moi le soleil et me l’a mis dans une assiette. Une assiette quand même sale qui contenait déjà le « sang sale » d’une folle parce que pour elle, les anglais venaient de débarquer. Et comme le soleil était trop beau à voir, j’ai tout avalé. D’un trait. Et comme j’ai sauvé la folle de la folie, moi maintenant j’attends.

Lire aussi :  En RDC, HRW déplore les intimidations et la répression contre l’opposition

 

J’attends mon poste ministériel. C’est ce qu’on appelle de la sorcellerie savante si pas de la sorcellerie positive où on sauve pour gagner. Et je le referai tant de fois même si ce n’est jamais pour être un jour « Président de la République ». Parce que ce genre de rêve là, il n’y a que les présidents qui peuvent le faire…

 

Mais en attendant si donc je ne suis pas dans le prochain gouvernement en tant que ministre de quelque chose, pas vice-ministre, mais ministre, pas ministre délégué, mais ministre national attitré et surtout multi titré et primé, et donc si je ne suis pas dans le prochain gouvernement de la nouvelle premier ministre (eh oui mon pays a enfin une dame comme premier ministre) ce que … tout ceci n’était qu’un rêve ! Un sale rêve. Attendons seulement et puis on verra bien.

 

Christian Gombo, Ecrivain

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

L’Égypte atteint l’autosuffisance en riz

La production égyptienne de riz a atteint 4,8 millions de tonnes par an, soit 79% de l’autosuffisance au cours de la période 2019-2020. C’est...

Sur le même thème

Carnet de Christian Gombo : l’armée recrute des jeunes filles de 18 à 25 ans (Jeune fille,...

Et bien sûr ne sont pas concernées par cette charité de l’Etat : les filles de tous les premiers ministres (actuels comme honoraires), les...

Littérature : «Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours», immersion dans la...

« Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours ». C’est le titre du livre co-écrit et présenté par le professeur...

Break news : Interview avec Monsieur Le Sage (Carnet de Christian Gombo)

-Bonjour Monsieur Le Sage ! -Mes salutations fraternelles en votre endroit et surtout toutes les plaies de l’amour sur votre esprit … -Merci Monsieur Le Sage....

RDC : face à la chaleur, le gouvernement recommande à la population d’éviter de s’énerver…(Carnet de...

Parce qu’au pays tout va bien. Notre économie a atteint le plein-emploi. Conséquences comme tout le monde en RDC en âge de travailler, travaille...

La RDC en mode «paiement en urgence» (Carnet de Christian Gombo)

Parce que le peuple est riche. Trop riche. Le peuple est tellement riche que les élus si pas nos élus qui vont dormir dans...