Centrafrique: Des recours pour dénoncer des irrégularités lors de la présidentielle

Lire aussi

Trois opposants centrafricains, candidats à la présidentielle, ont déposé des recours jeudi 7 janvier à la Cour constitutionnelle pour dénoncer des irrégularités observées lors de la présidentielle du 27 décembre dernier. Un acte qu’ils ont posé au nom de dix candidats de l’opposition qui demandent l’annulation du scrutin.

L’ANE (l’Autorité des élections) a déclaré Faustin Archange Touadéra, président sortant, vainqueur de la présidentielle avec 53,92%. Des résultats qui doivent être validés par la Cour constitutionnelle et que l’opposition conteste.

Dans les recours déposés par Martin Ziguélé et Anicet Georges Dologuelé, notamment, ils dénoncent entre autre: la disparition de bulletins de vote, l’intimidation, l’achat de votes. Il y a aussi, «la non-remise de feuilles de résultats ou de procès-verbaux, le démarrage tardif des opérations électorales, la conservation des urnes par la Minusca, les candidats ont beaucoup de giefs. Il y a eu des violations de dispositions du code électoral massives et évidentes», énumère maitre Arlette Sombo Dibele, qui a déposé la requête – au nom des dix candidats opposants. 

La Cour constitutionnelle a jusqu’au 19 janvier pour examiné les différents recours avant de confirmer ou pas la réélection du président Faustin Archange Touadéra pour un deuxième mandant. 

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : comment Félix Tshisekedi tente de combler le vide laissé par l’éviction de François Beya ?

Félix Tshisekedi, président congolais, consulte au sein de son administration et auprès de ses partenaires étrangers pour restructurer son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img