Centrafrique: Les activités paralysées suite aux attaques rebelles à Bangui

Lire aussi

« Nous nous sommes réveillés avec des tirs d’armes lourdes et automatiques. La ville de Bangui reste totalement paralysée. Les activités économiques sont paralysées suite aux attaques rebelles. Les magasins, les pharmacies, les services de station, même les entreprises de l’État restent fermés », a confié un journaliste centrafricain vivant à Bangui, mercredi 13 janvier 2021.

« Les rebelles de la Coalition des Patriotes pour le Changement ont attaqué Bangui, la capitale centrafricaine, sur deux fronts. PK 12 au nord et Pk 9 au sud, mercredi 13 janvier 2021 », a rapporté Firmin Ngrebadale, chef du gouvernement centrafricain.

Les forces centrafricaines accompagnées des forces spéciales rwandaise et russe ont réussi à repousser les rebelles. Les rebelles voulaient paralyser la ville de Bangui, capitale de la Centrafrique.

« Le premier ministre a demandé aux convois des marchandises, en provenance de Cameroun, de rentrer sous escorte des forces de sécurité afin de ravitailler la capitale. Les rebelles ont attaqué pour empêcher cette opération », a précisé le journaliste centrafricain.

Aucun bilan officiel n’est avancé pour l’instant.

« Sur les images qui circulent sur les réseaux sociaux, l’on peut voir plusieurs corps inertes. Personnellement, j’ai vu une vidéo dans laquelle 5 rebelles sont neutralisés », a indiqué à Sahutiafrica.net le journaliste.

Le Premier ministre centrafricain et le ministre centrafricain de la sécurité multiplient les messages appelant la population à rester calme et à vaquer à ses occupations.

Certaines mesures ont été prises, notamment l’interdiction des taxis motos dans la ville de Bangui. Selon les autorités centrafricaines, les motos facilitent les opérations rebelles.

Jacques Elenge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : les infirmières maintiennent la grève malgré une hausse de salaires des autorités

Mardi 28 juin, l'Association des infirmières du Zimbabwe a rejeté la série des stratégies économiques du ministère des Finances...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img