CHAN Algérie 2022 : comment la Mauritanie a dérouté le Mali dans le derby ouest-africain ?

Lire aussi

Vainqueurs dans le derby ouest-africain face aux Aigles du Mali mardi 24 janvier (1-0), les Mourabitounes de la Mauritanie se qualifient pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) Algérie 2022.

Le Mali, finaliste de la dernière édition, quitte la compétition dès la phase de groupes. Un nul et une défaite. Pourtant, les Aigles semblaient avoir un statut à assumer dans ce CHAN. Les Maliens se savent aussi attendus, mais ils ont déçu. La Mauritanie, elle, a beaucoup progressé et changé de visage depuis l’arrivée d’Amir Abdou, technicien comorien, sur son banc. « Le résultat de ce match est le résultat de notre travail acharné », a déclaré le coach Amir Abdou après le match.

Les Maliens dictent, en début du match, le tempo. Les Mauritaniens restent sur leur garde. Ils résistent aux assauts maliens. Le derby s’emballe, mais l’attaque malienne manque d’inspiration. Score nul à la pause. La seconde période est cruelle pour les Maliens. En fait, les Mourabitounes déplument les Aigles. Le but de Souleymane Coulibaly met les Maliens à terre. Comment ont-ils pu dérouter les Aigles ?

Les Maliens dictent, en début du match, le tempo. Les Mauritaniens restent sur leur garde. Ils résistent aux assauts maliens. Le derby s’emballe, mais l’attaque malienne manque d’inspiration. Score nul à la pause. La seconde période est cruelle pour les Maliens. En fait, les Mourabitounes déplument les Aigles. Le but de Souleymane Coulibaly met les Maliens à terre. Comment ont-ils pu dérouter les Aigles ?

« Le match a été difficile avant la mi-temps. Il n’y avait pas de place pour la peur ou l’intimidation. C’est comme ça qu’on a réussi à marquer. En deuxième mi-temps, nous avons intensifié et sommes devenus plus agressifs. Nous avons changé de tactique. Nous savions que nos adversaires chercheraient des occasions de marquer, alors nous avons tout fait pour bien défendre. C’est un plaisir absolu d’écrire cette nouvelle page de l’histoire de la Mauritanie », explique Amir Abdou.

« Certaines personnes ont douté de nous mais cela n’a fait que nous motiver. Cela nous a même donné envie de gagner plus. Ce sont les joueurs qui ont cru en eux et en leur capacité à gagner. Je suis très dur avec eux mais maintenant nous avons réussi à nous qualifier pour les quarts de finale », a déclaré le sélectionneur de la Mauritanie.

Si le Mali tombe de haut, la Mauritanie poursuit son parcours. Elle affrontera le Sénégal pour un autre derby d’Afrique de l’ouest. Les Lions de la Teranga ont fait bonne impression lors de leur victoire face à la RDC, double vainqueur du CHAN, (3-0). Le Sénégal est un adversaire sérieux et difficile à jouer pour la Mauritanie. Amir Abdou, qui a enchaîné quinze matchs sans défaite sur le banc de la Mauritanie, le sait très bien. Mais les Mourabitounes vont jouer avec leurs armes.

« Notre prochain match contre le Sénégal sera un match difficile mais nous avons toujours cru en nous. Nos joueurs donnent le meilleur d’eux-mêmes et ont montré qu’ils voulaient bien performer au mieux de leurs capacités », dit Amir Abdou.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/Football : vers une fin de championnat national au scénario répété ?

Manque d’infrastructures à niveau, insécurité dans les installations sportives, problème de flux aérien, manque de moyens… La Ligue nationale...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img