Confessions d’un détourneur! (Carnet de Christian Gombo)

Un moment, me confia-t-il j’en ai eu marre de la corruption. J’en ai eu assez du détournement de fonds de l’Etat. J’ai eu envie d’être honnête, d’être enfin tranquille avec ma conscience, en étant un bon citoyen. Oui, cher Christian, cela m’avait frôlé l’esprit, cela à tel point que j’ai d’abord pensé que c’était un mauvais rêve. Non, c’était réel, c’était ma réalité, c’était l’occasion pour moi d’écrire une page saine de mon histoire ou d’en laisser une vierge à la corruption ou aux vices qui me hantent.

Je te jure que je m’étais dit sérieusement, pour la première fois de ma vie « c’est fini, c’en est trop, je vais voler jusqu’à quand? ».

Sans doute avec l’âge, la sagesse arrive sans précaution. Étonnamment, je m’étais dis « l’argent de l’Etat, c’est pour le peuple congolais dont je fais parti. D’ailleurs même, ça me sert à quoi d’être riche seul devant tant de misères? Ça me sert à quoi d’en avoir tellement alors qu’en mourant, je laisserai tout? »

Lire aussi :  La tortue jamais ne se torture...(Carnet de Christian Gombo)

C’était sans compter sur l’opiniâtreté de la cupidité qui baise Cupidon à tous les coups. C’était aussi avant que je ne sache que 80% du budget sert au fonctionnement de tous les grands personnels de l’Etat. Quand en plus je me suis rendu compte que certains de ces gens-là sont “inutiles” et sont rarement imposables alors que mon Etat prend entièrement leur vie en charge, je me suis récusé. Mais c’est quoi cette histoire? Comment est-ce que ceux qui ne font rien ont toujours tous les avantages en prenant le peuple pour des esclaves?

C’est devant ces évidences, que je me suis dit, si je suis honnête, eux ne le seront pas. Jamais, ils ne le seront. La preuve criante et flagrante, le manque de justice distributive. Alors, je préfère leur couper l’herbe sous les pieds en détournant à mon niveau. Ma transparence ne changerait rien à leur voracité budgétivore. C’est ainsi que j’avais décidé de m’enrichir avec eux. Pas totalement comme eux parce qu’eux ont le pouvoir, mais plutôt comme tout riche pour me permettre de survivre.

Lire aussi :  Vent des réconciliations en RDC (Carnet de Christian Gombo)

C’est décidé, plus jamais je ne les enrichirai davantage. Ils auront de moi ce que je voudrais offrir et non les obligations du peuple. Je ne veux jamais mieux les enrichir, on se connaît. J’ai donc choisi de rester dans cette frange de la population qui détourne l’argent de l’Etat, car on a peu mais on à l’influence. Alors pourquoi je les aiderais encore? S’ils deviennent trop puissants, ils vont nous écraser. Je joues la carte de la prudence et de l’anticipation, la prison coûte cher. Et même si je n’ai pas le pouvoir comme eux, j’ai au moins l’influence. C’est mieux que rien et c’est le pouvoir de l’argent et crois-moi Christian, l’argent te rend plus fort que tous les super-héros réunis…

Christian Gombo

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Plusieurs mois d’attente et de patience pour presqu’un «copier-coller» (Carnet de Christian Gombo)

Plusieurs mois que le likasu autrement appelé noix de kola ou même noix de cola est devenu introuvable. Introuvable et donc cher. Trop cher....

Carnet de Christian Gombo : l’armée recrute des jeunes filles de 18 à 25 ans (Jeune fille,...

Et bien sûr ne sont pas concernées par cette charité de l’Etat : les filles de tous les premiers ministres (actuels comme honoraires), les...

Littérature : «Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours», immersion dans la...

« Sociologie du journalisme des problèmes publics à la croisée des discours ». C’est le titre du livre co-écrit et présenté par le professeur...

Break news : Interview avec Monsieur Le Sage (Carnet de Christian Gombo)

-Bonjour Monsieur Le Sage ! -Mes salutations fraternelles en votre endroit et surtout toutes les plaies de l’amour sur votre esprit … -Merci Monsieur Le Sage....

RDC : face à la chaleur, le gouvernement recommande à la population d’éviter de s’énerver…(Carnet de...

Parce qu’au pays tout va bien. Notre économie a atteint le plein-emploi. Conséquences comme tout le monde en RDC en âge de travailler, travaille...