Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara vise une croissance de 7% pour l’économie entre 2024 et 2027

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a, dans son discours annuel devant le Parlement réuni en congrès, affirmé viser une croissance de 7% en moyenne pour l’économie entre 2024 et 2027.

 

D’après le chef de l’Etat ivoirien, la Côte d’Ivoire continue de démontrer sa résilience après la pandémie de Covid-19. Le président Alassane Ouattara indique qu’en 2023, l’activité économique est durable avec un taux de croissance de 6,5%.

 

« Malgré les chocs au niveau international et sous-régional, le taux de croissance devrait s’établir en moyenne à 7% ou plus par an sur la période 2024-2027. La dette est maîtrisée. On me dit que vous êtes un peu déçu. Ce sera pour la prochaine fois », a répondu le président Alassane Ouattara aux critiques de l’opposition sur ce sujet.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire : Patrick Achi, Premier ministre, démissionne

 

Dans son discours de plus de 45 minutes, aux allures de bilan, treize ans après son arrivée au pouvoir, Alassane Ouattara a distribué les bons points à ses différents ministres. Il a salué notamment le travail réalisé sur les infrastructures ces dernières années. Sur le plan diplomatique, M. Ouattara a assuré que la Côte d’Ivoire était l’ami de tous et l’ennemi de personne.

 

Alors que certains observateurs en Côte d’Ivoire attendaient forcément un discours sur la prochaine présidentielle, le chef de l’État ivoirien n’a pas mentionné son avenir politique pour la présidentielle de 2025 dans ce discours.

 

Si Laurent Gbagbo est l’un de ses principaux opposants, candidat déclaré pour 2025, il n’a pas plus évoqué une éventuelle amnistie de ce dernier. Entre-temps, il est pour l’heure inéligible, en raison d’une condamnation judiciaire pour des faits liés à la crise post-électorale de 2010-2011.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : un accident de la route fait 21 morts

 

« Beaucoup de députés comme moi-même sommes restés sur notre faim. Le débat aujourd’hui c’est-ce que le président Gbagbo est inscrit sur les listes électorales ou pas et est-ce que Ouattara envisage, comme tous les dictateurs africains, de faire un 4ᵉ mandat », a regretté Michel Gbagbo, député du Parti des peuples africains (PPA-CI), formation politique de son père.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...