Covid-19: L’Algérie opte pour la vaccination.

Lire aussi

« Le peuple algérien sera vacciné pour lutter contre la covid-19 », a annoncé le 21 décembre 2020 Abdelmadjid Tebboune, président de l’Algérie depuis l’Allemagne où il est hospitalisé.

Abdellatif Tebboune justifie ce choix par l’inefficacité de l’hydroxychloroquine, actuellement utilisé pour lutter contre la covid-19 en l’Algérie. Cette vaccination contre la Covid-19 sera lancée en janvier 2021, alors que le pays n’a pas encore décidé quel vaccin sera utilisé.

Le Chef de l’Etat algérien a chargé son Premier ministre, Abdelaziz Djerad de convoquer une réunion d’urgence du comité scientifique spécialisé dans la lutte contre la Covid-19, en vue de choisir le vaccin adéquat.

Le personnel soignant, les personnes âgées, les personnes atteintes des maladies chroniques et d’autres personnes vulnérables seront les premiers à être vaccinés.

L’Algérie rejoint les pays africains qui ont accepté la vaccination pour lutter contre la Covid-19. Le Maroc, l’Égypte, le Sierra Leone, le Sénégal, le Kénya, l’Afrique du Sud et le Ghana ont également décidé pour vaccination.

L’Algérie a enregistré 2666 décès, 100 000 cas testés positifs selon le bilan de dimanche 20 décembre 2020.

Jacques Elenge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : des opérateurs économiques inquiets de leurs activités à Beni

Suite à la persistance de l’insécurité dans la ville de Beni, caractérisée par des séries d’attaques et d’embuscades de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img