Des intempéries continuent de frapper le Kenya, où 228 sont mortes depuis mars

Le Kenya a annoncé dimanche un nouveau bilan de 228 morts depuis mars dans des intempéries qui ne montrent aucun signe d’accalmie, même si le pays a échappé aux ravages d’un cyclone ayant balayé la veille ses côtes et celles de la Tanzanie.

 

Le cyclone tropical Hidaya a balayé ces deux pays d’Afrique de l’Est sans faire de victimes ni de dégâts majeurs, après avoir perdu de sa puissance en touchant terre samedi. La Tanzanie a indiqué dimanche que le cyclone ne présentait plus de danger pour le pays.

 

Cependant Nairobi a souligné que le Kenya était toujours la proie de pluies torrentielles, risquant d’entraîner de nouveaux glissements de terrain et inondations.

 

Dans l’ouest du pays, un fleuve est sorti de son lit dimanche à l’aube, inondant un commissariat, un hôpital et un marché dans la localité de Ahero, dans le comté de Kisumu, a rapporté la police, qui n’a pas fait état de victimes à ce stade.

 

Le niveau de l’eau continue à monter et le principal pont en périphérie de Kisumu sur l’autoroute reliant la capitale Nairobi a été submergé. « La situation est sérieuse », a résumé un porte-parole du gouvernement, Isaac Mwaura, lors d’un point presse dimanche dédié à la crise.

 

Dans un communiqué publié tôt dimanche sur le réseau social X, l’autorité météorologique tanzanienne a indiqué que le cyclone avait « complètement perdu de sa force » après avoir touché terre samedi sur l’île de Mafia, dans l’océan Indien. « Par conséquent, il n’y a plus de menace du cyclone tropical +Hidaya+ dans notre pays », a-t-elle conclu.

Lire aussi :  Kenya : William Ruto dévoile son gouvernement avec sept femmes

 

Les plages avaient été désertées samedi, les magasins fermés et le transport maritime suspendu dans l’archipel de Zanzibar. Le pays est frappé depuis début avril par des intempéries qui ont fait au moins 155 morts.

 

A l’approche du cyclone, des précipitations plus abondantes que la normale avaient été enregistrées dans les régions côtières mais aucun dégât ni victime n’a été recensé.

 

Au Kenya, le cyclone a également provoqué de fortes vagues, des vents violents et des précipitations qui pourraient s’intensifier à partir de dimanche. Un pêcheur est mort et un autre est porté disparu, a dit M. Mwaura.

 

«Crise humanitaire»

 

Selon les chiffres du gouvernement, les intempéries depuis mars ont fait 228 morts et 72 disparus. Plus de 212.000 personnes ont été déplacées, « de gré ou de force », a indiqué Isaac Mwaura.

 

Le ministère kényan de l’Intérieur a ordonné à toute personne vivant à proximité de grands cours d’eau ou de 178 « barrages ou réservoirs remplis ou presque remplis d’eau » d’évacuer la zone.

Lire aussi :  Kenya : le gouvernement présente un budget de 28 milliards Usd pour relancer l’économie

 

Mwaura a aussi mis en garde contre le risque de maladies transmissibles par l’eau. Un cas de choléra a été rapporté, ainsi que des phénomènes de diarrhée. Le directeur général de la Fédération internationale des sociétés du Croissant-Rouge et de la Croix-Rouge (IFRC), Jagan Chapagain, a indiqué samedi sur X que les prévisions suggérant de nouvelles précipitations suscitent de « grandes inquiétudes quant à une crise humanitaire plus large ».

 

Le gouvernement kényan a été accusé d’impréparation et d’une réponse trop tardive à la crise en dépit des avertissements météorologiques. Le parti d’opposition Azimio l’a appelé à déclarer l’état de catastrophe nationale.

 

Dans une adresse à la nation vendredi, le président William Ruto a jugé les prévisions météorologiques « désastreuses », attribuant le cycle calamiteux de sécheresse et d’inondations à l’incapacité à protéger l’environnement.

 

Les précipitations qui ont frappé l’Afrique de l’Est ont été aggravées par El Niño. Ce phénomène climatique naturel généralement associé au réchauffement du globe provoque des sécheresses dans certaines parties du monde et des pluies abondantes ailleurs.

 

Au Burundi, au moins 29 personnes sont mortes et 175 ont été blessées depuis le début de la saison des pluies en septembre, et d’autres décès liés aux intempéries ont également été signalés en Ethiopie, au Rwanda, en Somalie et en Ouganda.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

Football/Elim-Mondial 2026 :  le Soudan, solide leader du groupe B

Grâce à leur victoire dans le choc de deux Soudans (3-0), les Crocodiles du Nil consolident leur première place dans le groupe B au...

Le Sénégal entame la production du premier champ pétrolier offshore

Ce mardi 11 juin, le Sénégal a annoncé le démarrage de la production du premier projet offshore, rejoignant le club des pays producteurs de...

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...

Sur le même thème

Kenya : près de cinq personnes disparues dans un glissement de terrain

Au moins cinq personnes sont disparues dans un glissement de terrain survenu à la suite de fortes pluies dans le centre du Kenya, ont...

Le Kenya et la Tanzanie, frappés par des pluies diluviennes, se préparent à un cyclone

Le Kenya et la Tanzanie se préparent jeudi à l'arrivée du cyclone Hidaya après des pluies torrentielles qui ont dévasté l'Afrique de l'Est, provoquant...

Au Kenya, le bilan des inondations s’alourdit à 188 morts depuis mars

Près de 188 morts. Tel est le nouveau bilan des inondations qui frappent le Kenya après des pluies torrentielles, a annoncé le ministère kényan...

Inondations au Kenya : les secouristes recherchent plus de 90 disparus

Ce mardi 30 avril, les secouristes du Kenya recherchent plus au moins 91 personnes portées disparues dans des fortes inondations, a annoncé le ministère...

La Tanzanie lance le projet de gestion résiliente des ressources naturelles pour le tourisme

En lançant le projet de gestion résiliente des ressources naturelles pour le tourisme et la croissance (Regrow) le week-end, la Tanzanie entend améliorer la...