Jumeaux brûlés vifs au Kongo-Central: Quatorze condamnés à mort

Lire aussi

Quatorze personnes ont été condamnées à mort le jeudi 3 décembre, renseigne une source judiciaire, dans la province du Kongo-Central. Ces personnes étaient poursuivies après le meurtre de Perse Kabanga et Max Mbuyi, deux jumeaux.  

Sur les 25 personnes qui étaient poursuivies dans cette affaire, 9 ont été acquittées faute de preuves suffisantes.

Âgés de 28 ans, Perse Kabanga et Max Mbuyi, des jumeaux, ont été tués et brûlés par un groupe des personnes non identifiés au village Kinzamvuete, dans le Kongo-Central. Les auteurs de l’acte ont accusé ces jeunes d’avoir tenté de voler la moto d’un conducteur qui les transportait, dans la nuit du 30 au 31 juillet.

La situation avait ému plusieurs congolais et des mouvements de défense des droits de l’homme avaient réclamé justice pour ces jumeaux qui étaient aussi artistes musiciens. 

A l’issue de l’instruction, le jugement est tombé. La peine de mort prononcée. En République démocratique du Congo, la peine de mort peut être prononcée mais elle n’est pas appliquée. Elle est commuée en prison à perpétuité depuis 2003.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Ouganda : Kizza Besigye, opposant au régime libéré sous caution

En Ouganda, le vétéran de l’opposition Kizza Besigye est libéré par un tribunal sous caution. C’est ce qu’ont annoncé...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img