Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation électrique domestique due à une vague de chaleur.

 

Les autorités affirment qu’il s’agit d’une augmentation d’une heure de plus que d’habitude. Les autorités ont imputé les coupures d’électricité à la demande croissante d’une population croissante de 106 millions d’habitants et aux projets de développement.

 

Les demandes de climatisation ont suscité la frustration des citoyens et l’interruption des Entreprises. Ils ont également enregistré plusieurs décès suite aux coupures. Ces coupures ont commencé l’été dernier.

 

En fait, depuis juillet de l’année dernière, les délestages liés à la baisse de la production de gaz, à la hausse de la demande et la pénurie de devises étrangères ont conduit à des coupures d’électricité programmées pendant deux heures par jour dans la plupart des régions.

Lire aussi :  Egypte : la justice libère une quarantaine de prisonniers d’opinion

 

Ce mois-ci, une pénurie de gaz a entraîné des fermetures temporaires d’usines d’engrais et de produits chimiques. Certains Egyptiens ont partagé ou critiqué les messages officiels des années précédentes concernant l’amélioration de l’approvisionnement depuis le début des coupures d’électricité.

 

Si certains messages ont été supprimés par la suite, le rétablissement et l’augmentation de l’approvisionnement en électricité ont été présentés comme l’une des réalisations du président égyptien Abdel Fattah al-Sisi dans les années qui ont suivi l’éviction de Mohamed Morsi, des Frères musulmans, en 2013.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Nigeria : les syndicats réclament un nouveau salaire minimum à Bola Tinubu

Jeudi 11 juillet, les syndicats nigérians ont rencontré le président Bola Tinubu pour réclamer un nouveau salaire minimum.   La presse locale rapporte que les syndicats...

RDC : Pakadjuma Résilience lance une sensibilisation au « Planning familial » à Kinshasa

En RDC, la fondation Pakadjuma Résilience va lancer une activité pour sensibiliser au planning familial dans le quartier Pakadjuma, vaste bidonville situé à Kinshasa,...

Cameroun : le coming out de Brenda Biya «tourne au vinaigre»

Le récent coming out de Brenda Biya, fille du président camerounais Paul Biya, « tourne au vinaigre » pour la jeune femme dont l'homosexualité...

Coupure d’électricité en Egypte : ouverture des salles d’étude pour aider les élèves à réviser

Frappé par une pénurie de gaz naturel, qui a provoqué des coupures de courant à répétition, des églises, des cafés et des bibliothèques, ont...

Manifestations au Kenya : la police tire des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc à...

Ce jeudi 27 juin, la police kenyane a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc sur de petits groupes de manifestants à...