Elections législatives au Zimbabwe : l’opposition accuse le pouvoir de tricherie

Zanu PF, parti au pouvoir, est préparé à des fraudes aux élections législatives et locales prévues en mars prochain au Zimbabwe. C’est ce qu’a dénoncé Nelson Chamisa, leader de la Coalition des citoyens pour le changement (CCC). C’était au cours de sa campagne électorale organisée à Harare, capitale zimbabwéenne devant des milliers de partisans dimanche 20 février. Il accuse la commission électorale (Zec) d’avoir tenté d’utiliser des listes électorales en complet désordre. 

Nelson Chamisa indique son parti a chargé des « experts » d’analyser la liste électorale qui a révélé des anomalies. « Nous avons mandaté des experts pour analyser les listes électorales. J’ai été informé par des hauts fonctionnaires du gouvernement que le document était falsifié. Nous avons des infiltrés dans les départements gouvernementaux. Certaines de ces anomalies comprennent la création de bureaux de vote supplémentaires et le déplacement de personnes des bureaux de vote sans leur consentement », a-t-il dit. 

Il affirme que le CCC s’engagerait dans des manifestations jusqu’à ce que le corps électoral adhère à son mandat comme stipulé dans la Constitution. « Nous ne laisserons pas Zec s’en tirer avec sa manipulation. À partir de cette élection partielle, si la Zec ne corrige pas ces anomalies, ça n’ira pas bien. Il y aura de l’instabilité dans le pays. Sur la question de la manipulation des électeurs, pas de panique. Nous avons des stratégies », a rassuré le chef de l’opposition zimbabwéenne. 

Jeudi 17 février, la commission électorale zimbabwéenne (Zec) a renié la liste électorale en cours d’analyse par les organisations de la société civile et a suspendu certains de ses employés pour avoir prétendument divulgué une copie de la liste électorale nationale. Mais aussi d’avoir partagé le document falsifié avec une partie prenante anonyme. 

Le Zimbabwe doit pourvoir le mois prochain 133 sièges locaux et parlementaires, un test avant les élections générales de 2023. 

Raymond Nsimba 

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...