En RDC, polémique après une révélation de Greenpeace Afrique sur l’octroi de concessions forestières

Eve Bazaiba, ministre congolaise de l’Environnement, a-t-elle attribué de manière illégale de concessions forestières de conservation à la société Sorfa dans la Tshopo et Sud-Ubangi ? L’ONG Greenpeace l’a affirmé, alors que le Groupe de travail climat Redd rénové (Gtcrr) dénonce « une tendance malveillante à détourner l’attention de la population ».

 

Selon Greenpeace Afrique, Mme Bazaiba aurait accordé des concessions à la société Sorfa avant même que celle-ci ne soit officiellement enregistrée en RDC, soulevant des questions sur la transparence et la légalité de ces transactions.

 

« La concession n°001/23, à Basoko (Tshopo), a été attribuée à la Société de restauration forestière et d’aménagement (SORFA). Selon ses statuts, WWC possède 70% de la firme, le Prof. Jean-Robert Bwangoy, directeur des opérations WWC au Congo,10%, et la cousine de celui-ci, une certaine Meize Mompongo, 20% », rapporte le communiqué de cette organisation.

 

Interrogé sur cette affaire, Jean-Robert Bwangoy affirme que « Mme Mompongo était censée représenter les communautés riveraines des concessions Sorfa, sans préciser comment elle pourrait le faire de manière indépendante, étant donné sa relation de parenté avec le directeur de la société ».

Lire aussi :  RDC : Au moins cinq morts dans une nouvelle attaque des rebelles ADF à Beni

 

Greenpeace pointe les incohérences dans les justifications données par les parties impliquées, mettant en lumière le caractère opaque et potentiellement illégal de ces transactions. Sahutiafrica a tenté de contacter un proche de la ministre de l’Environnement. Sans succès.

 

Ce mercredi, le Gtcrr a, devant un parterre de journalistes, qualifié ces allégations sur l’octroi des concessions forestières de conservation de « tendancieuses et olfactives ». Pour cette structure, aucune disposition légale n’a été violée et ces concessions ont été attribuées pour l’intérêt des communautés autochtones et locales.

 

Pourtant, Greenpeace révèle qu’Eve Bazaiba aurait attribué à cette société des concessions de conservation couvrant plus d’un million d’hectares. Piour le Gtcrr, aucune disposition n’a été violée.

 

Lire aussi :  RDC/Basketball Africa League : Espoir Fukash ne verra pas la phase finale à Kigali 

« Ces concessions ont été attribuées pour l’intérêt des communautés autochtones et locales. Ce qui est vrai, les estimations tendancieuses de Greenpeace Afrique présentées d’une manière globale, ne sont ni cohérentes et moins encore objectives. D’où vient le 1 million d’hectares de forêts attribuées à WWC ? Où sont ces forêts octroyées à une même société WWC illustrant un million d’hectares ? », a réagi le Gtcrr.

 

Selon cette structure, aucune de trois entreprises ne dispose de concessions d’une superficie supérieur à 300.000 hectares d’un seul tenant ou plus de 500.000 hectares de plusieurs. Elle indique aussi que « les trois entreprises citées par Greenpeace Afrique n’ont pas les mêmes actionnaires et ont été enregistrées distinctement au Guichet Unique ».

 

En RDC, le code forestier limite à 500 000 hectares pour une même entité, avec des conditions spécifiques pour les concessions de grande ampleur nécessitant des approbations présidentielles ou parlementaires.

 

Ben Tshokuta et Trésor Mutombo

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Kenya : près de cinq personnes disparues dans un glissement de terrain

Au moins cinq personnes sont disparues dans un glissement de terrain survenu à la suite de fortes pluies dans le centre du Kenya, ont...

Des intempéries continuent de frapper le Kenya, où 228 sont mortes depuis mars

Le Kenya a annoncé dimanche un nouveau bilan de 228 morts depuis mars dans des intempéries qui ne montrent aucun signe d'accalmie, même si...

Le Kenya et la Tanzanie, frappés par des pluies diluviennes, se préparent à un cyclone

Le Kenya et la Tanzanie se préparent jeudi à l'arrivée du cyclone Hidaya après des pluies torrentielles qui ont dévasté l'Afrique de l'Est, provoquant...

Au Kenya, le bilan des inondations s’alourdit à 188 morts depuis mars

Près de 188 morts. Tel est le nouveau bilan des inondations qui frappent le Kenya après des pluies torrentielles, a annoncé le ministère kényan...

Inondations au Kenya : les secouristes recherchent plus de 90 disparus

Ce mardi 30 avril, les secouristes du Kenya recherchent plus au moins 91 personnes portées disparues dans des fortes inondations, a annoncé le ministère...