Est de la RDC : la famine et le désespoir embrasent Goma  

La ville de Goma reste coupée de toutes les voies d’approvisionnement en nourriture depuis plus d’un mois suite aux affrontements entre l’armée et les rebelles du M23 dans l’est de la RDC.

 

« La vie devient insupportable à Goma. Les prix ont triplé sur le marché », raconte Nadine Mweze, mère de famille à la quarantaine.

 

Depuis l’occupation du territoire de Rutshuru et des combats dans le Masisi, les routes d’approvisionnement de la ville de Goma en denrées alimentaires sont coupées. « Aujourd’hui, nous achetons un sac de braise par exemple à 50$ et pourtant le plus cher était à 20$. Nous allons mourir de faim si rien ne marche, nous vivons l’enfer à Goma », se plaint Mme Mweze.

Lire aussi :  RDC/Nord-Kivu : des nouveaux combats entre l’armée et les rebelles M23 à Kibumba

 

Cette situation affecte les activités au sein des agences de transport en ville de Butembo. Un faible engouement des clients s’observe dans les rares agences qui continuent à fonctionner, consentant d’énormes sacrifices.

 

C’est le cas de l’Union des propriétaires des véhicules (UPV), dont les voitures passent désormais par l’Ouganda et le Rwanda pour atteindre la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

 

« A cause de la suspension du trafic routier sur la Route Nationale N°2, nous sommes obligés de faire les contours en passant par l’Ouganda et le Rwanda, pour atteindre Goma. Les chauffeurs sont en chômage, car les clients ne viennent même plus. Ce trajet n’est pas aussi rentable », a déclaré Paluku Muhongya, chargé de marketing de l’UPV.

Lire aussi :  RDC/Goma : des réactions après le discours de Félix Tshisekedi à l’AG de l’ONU

 

RK

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

RDC : clôture du Ramadan dans une bonne ambiance à Kinshasa

« Takbir Allahou Akbar ! Takbir Allahou Akbar ! (Dieu est grand ! Dieu est grand en français) », lancent des fidèles musulmans, qui ont...

Au Tchad, près de 3,4 millions de personnes sous menace d’insécurité alimentaire

Plus de 3,4 millions de personnes ont un besoin « urgent » d'une réponse humanitaire au Tchad, selon Action contre la faim (ACF), conséquence de l'afflux...

Rwanda : 30 ans après le génocide, des victimes de viols commencent à trouver la paix

Chaque année, quand venaient le mois d'avril et les commémorations du génocide des Tutsi, Agatha* éteignait la radio et se murait dans le silence,...

RDC : à Kinshasa, les musulmans se préparent pour la rupture du Ramadan

« On prépare la fête avec une collection de nouveaux vêtements pour être élégant. C'est pour cela que je me suis déjà acheté une tunique...

Au Kenya, les médecins durcissent leur mouvement de grève

Ce mardi, plusieurs centaines de médecins hospitaliers ont manifesté à Nairobi, capitale du Kenya, pour exiger des revalorisations salariales et de meilleures conditions de...