Ethiopie : le groupe armé d’Oromo promet de renverser Abiy Ahmed  

Lire aussi

Jaal Marroo, chef du groupe armé Oromo Ola, qui combat le gouvernement aux côtés des rebelles tigréens, promet de marcher sur Addis-Abeba « très prochainement ». Il a fait cette déclaration à l’AFP ce lundi 8 novembre. Il affirme que ses hommes préparent une offensive contre les forces gouvernementales pour mettre fin au conflit. Et renverser Abiy Ahmed, Premier éthiopien.

Mais dimanche 7 novembre, plusieurs personnes ont manifesté à Addis-Abeba pour apporter leur soutien à Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien.

« Ce dont je suis sûr, c’est que ça va se terminer très prochainement. Nous nous préparons à lancer une autre attaque », a dit Jaal Marroo dans les propos relayés par l’AFP. D’après lui, « le gouvernement essaie juste de gagner du temps. Et de déclencher une guerre civile dans le pays lorsqu’il appelle la nation à se battre ».

Le Front de libération du peuple du tigré (Tplf) et l’Ola, considérés comme des terroristes par Addis-Abeba, ont revendiqué la semaine dernière la prise de plusieurs villes stratégiques de la région de l’Amhara, sans exclure de marcher la capitale.

Les combattants de l’Ola sont encore à environ 40 kilomètres de la capitale éthiopienne sans jamais repousser par l’armée. En août, l’armée de libération Oromo avait annoncé avoir fait l’alliance avec le Tplf, qui combat les forces gouvernementales dans le nord du pays depuis novembre 2020.

Raymond Nsimba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Kampala refuse de renouveler le mandat du Haut-commissariat des droits de l’Homme de l’Onu

Ce mercredi 8 février, l’Ouganda a annoncé le non-renouvellement du mandat du Haut-Commissariat des droits de l'Homme des Nations...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img