Ethiopie: Mandat d’arrêt contre 76 officiers de l’armée

La police fédérale éthiopienne a émis un mandat d’arrêt contre 76 officiers militaires. Ces officiers sont poursuivis pour trahison présumée, corruption, graves violations des droits de l’homme et aussi pour atteinte présumée à la souveraineté de l’Etat.

Le communiqué de la police éthiopienne publié jeudi 26 novembre précise que des enquêtes rigoureuses ont été menées avant l’émission du mandat d’arrêt contre les officiers concernés. La police précise que tout est mis en oeuvre pour traduire les coupables devant la justice.

En plus, certains parmi ces officiers sont soupçonnés de soutenir le Front de libération Oromo (OLF) pour déstabiliser le pays. Ce front est considéré comme un mouvement rebelle par les autorités éthiopiennes.

Lire aussi :  Afrique : le changement climatique alimente les conflits hommes-éléphants

Des responsables du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) et des généraux de l’armée régulière ont également été inculpés pour incitation à la violence et aux troubles ethniques et religieux. Ces troubles ont causé le massacre et des blessés graves parmi la population civile.

Jacques Elenge

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Nigeria : un policier tué dans une attaque d’hommes armés à Zamfara

Au moins un policier a été tué lors d'une attaque d'hommes armés dans une division de police dans la ville de Zurmi, dans l'État...

Est de la RDC : au moins neuf morts dans des attaques à Beni

Au moins neuf personnes, dont trois femmes, ont été tuées dans des attaques perpétrées par les présumés ADF la nuit du lundi à mardi...

RDC : une attaque de la milice Codeco fait au moins 15 morts en Ituri

Des miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (Codéco) ont tué près de quinze personnes dans une attaque dans le territoire de...