Gabon: L’ancien ministre de la promotion des investissements, du tourisme, jugé coupable et libéré

Magloire Ngambia, ancien ministre gabonais de la promotion des investissements, du tourisme, de l’aménagement du territoire, a reconnu les faits de détournement des deniers publics dont il était accusé. Il s’agirait d’une somme de 500 milliards de francs CFA, soit près de 890 millions de dollars US, évoquée à l’époque de son interpellation.

L’ancien ministre gabonais de la promotion des investissements, du tourisme, de l’aménagement du territoire, a comparu le 23 septembre devant la Cour criminelle spécial qui, dans son verdict, a levé le mandat de dépôt à son encontre qui dure depuis le 10 janvier 2017.

Durant le traitement des informations judiciaires qui ont servi à démontrer la culpabilité de Magloire Ngambia, plusieurs fois ministre entre 2011 et 2017 jugé coupable de détournement de fonds publics, la Cour criminelle spéciale a été méticuleuse.

Dans son réquisitoire, le Procureur général a évoqué le fait que Magloire Ngambia a sans aucune contrainte signé un protocole d’accord, pour restituer l’argent détourné.

La Cour n’a donné aucun détail sur le protocole d’accord établi entre le prévenu Magloire Ngambia et l’État gabonais. Aucune précision n’a été faite sur le montant du remboursement, le moratoire de celui-ci et le début des transactions.

Le Ministère Public a demandé à la Cour de condamner le prévenu à la durée de la peine qu’il a déjà passé en détention préventive (44 Mois de prison et 13 jours) suivie d’une amende de 100 millions de francs CFA.

Magloire Ngambia a passé 3 ans de détention à la prison centrale de Libreville.

Charles Stéphane Mavoungou/Libreville

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

RDC : nouvelle plainte pour éclaircir les circonstances de la mort de Chérubin Okende

En déposant une nouvelle plainte au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ce lundi 15 avril, la famille de Chérubin Okende, ancien...

Le Nigeria récupère 26 millions Usd sur fond d’une enquête contre un ministère

Au Nigeria, la Commission des crimes économiques financiers (Efcc), agence anti-corruption, a, dans un communiqué publié dimanche 14 avril, annoncé avoir vingt-six dollars dans...

Au Comores, des dizaines de personnes s’évadent de prison de Moroni

Ce jeudi 11 avril, des dizaines de prisonniers se sont évadés dans une prison de Moroni, la capitale, selon les autorités comoriennes. Ces détenus ont...

Afrique du Sud/Football : six suspects arrêtés après le meurtre d’un joueur de Kaizer Chiefs

Ce mercredi 10 avril, la police sud-africaine a annoncé avoir arrêté six suspects, une semaine après le meurtre de Luke Fleurs, footballeur qui évoluait...