Ghana: «Le NPP et le NDC doivent travailler ensemble»(Nana Akufo-Addo)

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

«Il est maintenant temps pour chacun d’entre nous, indépendamment de nos affiliations politiques, de s’unir, de se donner la main, de se tenir côte à côte et de travailler dur pour placer le Ghana là où il mérite d’être», a déclaré Nana Akufo-Addo, après sa victoire à la présidentielle ghanéenne du 7 décembre.

Le nouveau président du Ghana Nana Akufo Addo a lancé l’appel à l’opposition jeudi 10 décembre, trois jours après la confirmation de sa réélection pour un deuxième mandat.

Akufo a remporté les élections avec 51,59% des suffrages face à son rival John Dramani Mahama qui a obtenu 47,36% des voix.

Elu pour un deuxième mandat, Nana Akufo-Addo est un ancien avocat de 76 ans, francophile. Son père avait été président avant lui, au début des années 1970. Il y a vingt ans, Nana Akufo-Addo a été ministre de la Justice, d’abord, puis des Affaires étrangères. A la tête du Nouveau parti patriotique (NPP), il s’était présenté à l’élection présidentielle de 2012. Il avait perdu face à John Mahama, avant de prendre sa revanche quatre ans plus tard.

Jacques Elenge

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -