Grève générale en Guinée : la contestation contre la junte s’intensifie

En Guinée, une grève générale à l’appel des principaux syndicats et de la société civile a paralysé Conakry, la capitale, ce lundi 26 février.  Ces associations revendiquent la baisse des prix des denrées de première nécessité, la fin de la censure médiatique et la libération d’un syndicaliste emprisonné.

 

Les rues habituellement animées de Conakry étaient désertes ce matin, les banques, écoles et commerces fermés. Le marché de Madina, important centre économique, est resté vide. Des barricades ont été érigées par des jeunes sur certains axes, tandis que la présence policière restait discrète.

 

La mobilisation intervient dans un contexte de tensions sociales croissantes et d’absence de gouvernement, depuis la dissolution inattendue de la junte au pouvoir la semaine dernière. Cette dissolution a été accompagnée du gel des comptes bancaires des membres de la junte et de la saisie de leurs passeports, sans explication claire.

Lire aussi :  Guinée : accrochage entre partisans de Cellou Diallo et les forces de l’ordre à Conakry

 

Un cadre ministériel anonyme exprime son soutien à la grève, dénonçant la souffrance infligée aux Guinéens par leurs dirigeants. La contestation s’exprime rarement sous le régime du général Mamadi Doumbouya.

 

La junte a récemment réprimé l’opposition et les médias, provoquant des manifestations de colère. La condamnation du secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée à six mois de prison a renforcé la détermination des syndicats à obtenir sa libération.

 

Sous pression internationale, la junte a promis de céder le pouvoir aux civils élus d’ici fin 2024, tout en affirmant vouloir mener des réformes profondes. La population guinéenne semble déterminée à maintenir la pression pour obtenir des changements concrets et une transition démocratique effective.

Lire aussi :  Guinée : le FNDC s’oppose à une transition de 39 mois

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Bola Tinubu change l’hymne national du Nigeria

Au Nigeria, le président Bola Tinubu a signé un projet de loi rétablissant l'hymne national composé par un expatrié britannique et adopté à l'indépendance,...

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...