Guerre au Soudan : les FSR gagnent-elles du terrain ?

Alors que les affrontements sanglants et meurtriers se poursuivent au Soudan, les Forces paramilitaires de soutien rapide (FSR) affirme avoir pris le contrôle de Miram, base militaire stratégique située dans l’Etat de Kordofan occidental, près de la frontière avec le Soudan du Sud.

 

Jeudi, le camp du général Hemedti a, dans un post sur réseau social X, indiqué que les FSR ont réussi à libérer la 92ᵉ brigade dans cette zone. Selon l’AFP, des images diffusées par les hommes d’Hemedti en joie et en train d’exulter à bord de camions blindés. Visiblement, ils faisaient leur entrée dans la base militaire de Miram.

Lire aussi :  Guerre au Soudan : tête-à-tête entre al-Sissi et al-Burhane pour discuter de la crise humanitaire en cours

 

Jusque-là, l’armée n’a pas réagi. En fait, les FSR gagnent du terrain. Elles ont réalisé une percée significative dans le sud-est du Soudan, en prenant le contrôle de bases militaires dans l’Etat du Sennar. Une situation qui a poussé des dizaines de milliers de personnes à fuir. Les hommes du général Hemedti contrôlent les frontières occidentales du pays. Il s’agit notamment de celles avec le Tchad, la Centrafrique et la Libye.

 

La situation demeure tendue dans un Soudan, déchiré par un conflit sanglant qui a éclaté, il y a plus d’un an. Le bilan humain est lourd avec des milliers de morts. Selon les Nations unies, plus de 700.000 personnes ont fui le Soudan pour se réfugier de l’autre côté de la frontière, la plupart étant des rapatriés sud-soudanais ayant pris le chemin inverse.

Lire aussi :  Soudan : perturbations à Port-Soudan pour la première fois depuis le début de la guerre

 

En mai dernier, l’organisation onusienne a appelé Juba à retirer ses forces d’Abyei et mis en garde contre l’aggravation des tensions dans cette zone disputée où sont déployées les forces de maintien de la paix de l’ONU.

 

La Rédaction

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Kenya/Athlétisme : Brigid Kosgei forfait pour les JO de Paris

Blessée, la Kényane Brigid Kosgei, vice-championne olympique en 2021, ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris cet été.   La nouvelle est tombée après examen...

Sur le même thème

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Nigéria : plusieurs élèves meurent dans l’effondrement d’une école dans l’Etat du Plateau

Plusieurs élèves ont péri et d’autres pris au piège dans l’effondrement partiel de leur établissement scolaire, alors qu’ils passaient les examens ce vendredi dans...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Afrique du Sud : l’accident de minibus scolaire fait une dizaine de morts

Au moins treize personnes, dont douze enfants, ont péri dans un accident de la route dans la province de Gauteng, située dans le nord...

Retrait de la Monusco au Nord-Kivu : Kinshasa ne veut pas précipiter les choses

Alors que les Casques bleus se sont retirés du Sud-Kivu, le gouvernement congolais n’entend pas précipiter le retrait de la Monusco au Nord-Kivu, en...