Guinée-Bissau : situation tendue après la libération de deux ministres par la garde nationale

Les soldats de la Garde nationale de Guinée-Bissau ont libéré jeudi soir deux responsables gouvernementaux, qui avaient été interrogés par la police, avant d’échanger des coups de feu avec les forces spéciales, selon des sources militaires et de renseignement.

 

Le ministre de l’Économie et des Finances Souleiman Seidi et le secrétaire d’État au Trésor Antonio Monteiro ont été convoqués jeudi matin par la justice et placés en garde à vue.

 

La police a interrogé les deux responsables pendant plusieurs heures au sujet d’un retrait de 10 millions de dollars des caisses de l’État, selon les mêmes sources, qui ont requis l’anonymat pour des raisons de sécurité. Les législateurs avaient interrogé Seidi sur le retrait lors de la session de l’Assemblée nationale lundi. Il a affirmé que le retrait était légal et visait à soutenir le secteur privé national.

Lire aussi :  La Guinée-Bissau se dirige vers un report des élections législatives

Des membres de la garde nationale ont emmené Seidi et Monteiro jeudi soir vers un lieu inconnu avant de se réfugier dans la caserne du district sud de Santa Luzia, ont indiqué les sources.

 

Des tirs nourris

 

Des tirs nourris ont ensuite été entendus par un journaliste de l’AFP à proximité de la caserne du quartier. Les forces spéciales sont intervenues après plusieurs tentatives de médiation infructueuses, le calme étant revenu après un échange de coups de feu, ont indiqué les sources.

 

Des membres de la Force d’appui à la stabilisation de la Guinée-Bissau, déployée dans le pays par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont été aperçus vendredi matin en train de patrouiller dans les rues de Bissau, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Lire aussi :  Guinée-Bissau : une trentaine de patients décédés suite à une grève des agents de santé

 

Le président Umaro Sissoco Embalo, élu en décembre 2019, est actuellement à Dubaï pour participer à la 28e Conférence des Nations Unies sur le climat (COP28).

 

Embalo a nommé en septembre deux généraux, Tomas Djassi et Horta Inta, respectivement chef de la sécurité présidentielle et chef d’état-major. Les postes, prévus dans l’organigramme officiel, n’étaient pas pourvus depuis plusieurs décennies.

 

Ce renforcement de la sécurité présidentielle intervient au moment où les coups d’État ou tentatives de coup d’État se multiplient en Afrique de l’Ouest, notamment au Gabon, au Niger, au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et, encore cette semaine, en Sierra Leone.

 

AFP/Sahutiafrica

 

Les plus lus

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

RDC : Pool Malebo stand-up comedy, l’humour à couper le souffle

Rires, acclamations, cris, ovations… Le spectacle d’humour « Pool Malebo stand-up comedy » a lancé sa saison dans une ambiance de joie à Kinshasa, capitale congolaise,...

Football/C1-CAF : Mazembe qualifié en quarts de finales

Grâce à sa victoire face à Pyramides FC ce samedi 24 février (3-0), le TP Mazembe valide son ticket pour les quarts de finales...

Sur le même thème

La Cédéao lève des sanctions imposées au Niger

Ce samedi 24 février, la Communauté économique des Etats ouest-africains a levé avec « effet immédiat » des sanctions imposées au Niger depuis le coup d’Etat...

Au Tchad, plus de 10 000 victimes de Hissène Habré commencent à recevoir des indemnisations

Vendredi 23 février, les premières indemnisations ont commencé à être versées aux victimes du régime d'Hissène Habré au Tchad. Après des discussions avec les...

Rwanda: les députés entérinent un projet de loi sur l’accord migratoire avec le Royaume-Uni

Au Rwanda, une majorité absolue de députés ont approuvé un projet de loi, ratifiant un accord migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni vendredi...

Elections en Afrique du Sud : l’ANC lance sa campagne électorale

Ce samedi 24 février, le Congrès national africain (ANC), parti présidentiel, a lancé sa campagne électorale pour les élections du 29 mai.   Au pouvoir depuis l'avènement...

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara gracie 51 prisonniers après la CAN

Après l’euphorie de la victoire des Eléphants de la Côte d’Ivoire à la CAN, le président Alassane Ouattara a gracié cinquante-un prisonniers, civils et...