Kabila rappelle le FCC à l’ordre pour 2023

La semaine dernière, le magazine Jeune Afrique indiquait avoir obtenu le contenu du discours de Joseph Kabila, président honoraire, tenu le 29 octobre devant les membres du FCC (Front Commun pour le Congo) chez lui, à Kingakati. Après des contestations sur le fait que le sénateur Joseph Kabila n’avait accordé aucune interview à un média, Jeune Afrique a dû mettre en ligne l’audio reçu d’une source interne du FCC.

Dans l’extrait, on entend, l’Autorité morale du FCC demander aux membres du Front commun de rester sereins par rapport aux enjeux de l’heure en rapport avec les consultations politiques et la fin probable de « l’attelage » FCC-CACH, au pouvoir en RDC.

«Le FCC est effectivement une majorité qui existe. Le FCC a une partie de pouvoir. A nous tous de défendre ce pouvoir. Chacun de nous doit commencer à se préparer pour les élections de 2023. Ce n’est plus loin», entend-t-on dans l’audio diffusé par Jeune Afrique.

Lire aussi :  Pourquoi le FCC veut le beurre et l’argent du beurre?

En rapport avec les consultations politiques au Palais de la Nation, à Kinshasa, le président honoraire conseille aux députés FCC de ne pas «lâcher la proie pour l’ombre». Actuellement, Joseph Kabila croit savoir que les députés FCC sont courtisés par le président Félix Tshisekedi.

«Hier il fallait à tout prix mettre fin aux mandats des députés, et aujourd’hui ils sont devenus les plus beaux, les plus gentils….Ce sont les mêmes députés, hier qui devaient être massacrés par les Wewas et aujourd’hui ils doivent se mettre ensemble pour former une nouvelle majorité? A vous mes très chers amis, très chers camarades, il n’y a pas des questions à se poser là-dessus », prévient Joseph Kabila.

Quant au scénario de fin de la coalition, le président honoraire dit ne pas être « un prophète. «Mais s’il advenait, par je ne sais quelle magie, il y a une nouvelle majorité qui va naître des cendres du FCC. Ce qui va se passer, je pense 30 jours ou deux mois après, sera certainement quelque part la clameur de l’opinion : Non ces députés finalement, qu’ils rentrent tous chez eux.  On a un nouveau gouvernement, on va continuer, on va organiser les élections en 2030, 32, je ne sais pas».

Lire aussi :  RDC-Déchéance de Mabunda: «Ce n’est pas la personne de Mabunda qui est visée mais plutôt le système FCC»(Ève Bazaiba)

L’authenticité de l’audio ne fait plus l’ombre d’un doute. En gros, face aux enjeux futurs, Joseph Kabila a conseillé aux membres du FCC de ne rien lâcher et de se battre pour conserver le pouvoir.

Tout en résistant notamment aux sollicitations et appels de pieds du président Tshisekedi.

Alimasi Kambale

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Tchad : plusieurs ministres reconduits dans le gouvernement d’Allamaye Halina

Au Tchad, plusieurs ministres ont été reconduits dans le nouveau gouvernement nommé lundi 27 mai, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale.   Ce...

RDC/Roller : le grand retour à Kinshasa

En inactivité depuis plusieurs années, le Roller a fait son retour de cendres, samedi 25 mai, à Kinshasa, capitale congolaise, grâce à l'implication du...

Au Mali, interpellation d’un proche de Choguel Maïga

Lundi 27 mai, un proche de Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre de la transition, a été interpellés par des hommes du Renseignement, quelques jours après...

RDC/Linafoot : Mazembe en maître

Grâce à sa victoire dans le derby lushois face au FC Saint-Eloi Lupopo ce mercredi 22 mai (1-0), le TP Mazembe s'offre le titre...

Sur le même thème

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Libye : Mohamed Oun reprend ses travaux après deux mois de suspension

Suspendu temporairement, Mohamed Oun, ministre du Pétrole et du Gaz du gouvernement d'unité nationale de Tripoli, a repris ses fonctions après deux mois de...

Tchad : plusieurs ministres reconduits dans le gouvernement d’Allamaye Halina

Au Tchad, plusieurs ministres ont été reconduits dans le nouveau gouvernement nommé lundi 27 mai, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale.   Ce...

Au Mali, interpellation d’un proche de Choguel Maïga

Lundi 27 mai, un proche de Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre de la transition, a été interpellés par des hommes du Renseignement, quelques jours après...

En Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara en lice pour un quatrième mandat ?

Le président Alassane Ouattara va-t-il ou non briguer un quatrième mandat ? Jusque-là, le chef de l’Etat n’a pas dévoilé ses intentions, ses partisans le...