Kenya : la police disperse une manifestation contre l’instauration de nouvelles taxes

Au Kenya, une manifestation contre un projet de budget 2024-2025 qui prévoit de nouvelles taxes a été dispersée par la police à coups de gaz lacrymogène ce mardi 18 juin.

 

Le projet comprend 4.000 milliards de shillings (29 milliards d’euros) de dépenses, niveau le plus élevé dans l’histoire de ce pays d’Afrique de l’Est. Un premier volet de dépenses a été approuvé par le Parlement, où le président William Ruto dispose d’une majorité, mais celui des recettes – prévoyant notamment une taxe annuelle de 2,5% sur les véhicules particuliers et la réintroduction d’une TVA sur le pain – suscite de vives critiques.

 

Les parlementaires doivent débuter mardi après-midi l’examen du texte, qui doit être voté d’ici le 30 juin. Au moins trois personnes ont été arrêtées lors du rassemblement, a constaté un journaliste de l’AFP. La police, déployée en nombre devant le Parlement et dans le centre-ville de la capitale, a également fait usage de gaz lacrymogène.

Lire aussi :  Kenya: tollé après des attaques contre la justice du président Ruto

 

Le mouvement de protestation baptisé « Occupy Parliament » (« Occuper le Parlement ») a débuté sur les réseaux sociaux après qu’un militant a divulgué en ligne les contacts des députés pour qu’ils puissent être appelés afin de les inciter à ne pas voter le projet de budget.

 

La politique fiscale du chef de l’Etat est, depuis son élection en août 2022, source de mécontentement. M. Ruto, qui s’était fait le porte-parole des plus modestes durant la campagne électorale, a notamment augmenté l’impôt sur le revenu et les cotisations santé et doublé la TVA sur l’essence, à 16%.

 

Ces mesures, défendues par le gouvernement pour redonner des marges de manoeuvre au pays d’environ 51 millions d’habitants, ont donné lieu l’an dernier à des manifestations de l’opposition, parfois émaillées de violences meurtrières.

Lire aussi :  Kenya: hausse du nombre d'éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

 

Economie parmi les plus dynamiques d’Afrique de l’Est, le Kenya a enregistré en mai une inflation de 5,1% sur un an, avec une hausse des prix des produits alimentaires et des carburants respectivement de 6,2% et 7,8%, selon les données de la Banque centrale.

 

La croissance du PIB devrait décélérer à 5% cette année, après avoir atteint 5,6% en 2023 (4,9% en 2022), selon des prévisions de la Banque mondiale. La dette publique du pays s’élève à environ 10.000 milliards de shillings (71 mds EUR), soit environ 70% du PIB.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Nigeria : les syndicats réclament un nouveau salaire minimum à Bola Tinubu

Jeudi 11 juillet, les syndicats nigérians ont rencontré le président Bola Tinubu pour réclamer un nouveau salaire minimum.   La presse locale rapporte que les syndicats...

RDC : Pakadjuma Résilience lance une sensibilisation au « Planning familial » à Kinshasa

En RDC, la fondation Pakadjuma Résilience va lancer une activité pour sensibiliser au planning familial dans le quartier Pakadjuma, vaste bidonville situé à Kinshasa,...

Cameroun : le coming out de Brenda Biya «tourne au vinaigre»

Le récent coming out de Brenda Biya, fille du président camerounais Paul Biya, « tourne au vinaigre » pour la jeune femme dont l'homosexualité...

Coupure d’électricité en Egypte : ouverture des salles d’étude pour aider les élèves à réviser

Frappé par une pénurie de gaz naturel, qui a provoqué des coupures de courant à répétition, des églises, des cafés et des bibliothèques, ont...

Manifestations au Kenya : la police tire des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc à...

Ce jeudi 27 juin, la police kenyane a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc sur de petits groupes de manifestants à...