Kenya : Odinga accuse Ruto de vouloir truquer les élections de 2027

Lire aussi

La nouvelle formule de nomination des commissaires du corps électoral par le Parlement kényan n’est pas une question d’honnêteté, a déclaré Raila Odinga, chef de l’opposition kényane vendredi 2 décembre.

C’est après que le président Raila Odinga a suspendu de quatre commissaires dissidents de la commission électorale (IEBC).

« Les événements au Parlement hier, sur la formule de nomination des commissaires de l’IEBC et la traque des quatre commissaires n’ont rien à voir avec l’intégrité », a lâché Raila Odinga.

Il affirme que William Ruto prévoit un complot de truquage précoce des élections de 2027. « Ruto veut truquer les élections de 2027 en 2022. Nous ne devrions pas permettre que cela se produise », a-t-il ajouté.

Il allègue également que le pouvoir judiciaire est capturé par l’exécutif. « Le système de justice pénale s’effondre. C’est pourquoi les affaires sont rapidement abandonnées, les criminels sont célébrés et transformés en témoins à charge », a-t-il dit.

Il annonce des manifestations dans le pays afin de faire pression sur Ruto pour qu’il annule sa décision de révoquer quatre commissaires électoraux en difficulté.

« Nous retournerons au même endroit pour d’autres consultations et prierons pour la démocratie de notre pays qui est menacée. Nous ferons tomber ce système. Défendons tous notre pays avant qu’il ne soit trop tard », a conclu ce vétéran de l’opposition kényane.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

L’Érythrée qualifie de « chimère » les accusations de violations des droits de l’Homme au Tigré

Le président érythréen Issaias Afeworki a rejeté jeudi les accusations de violations des droits de l'Homme par son armée...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img