La Guinée dans l’attente des résultats

Lire aussi

Après le vote du dimanche 18 octobre en Guinée, les différents candidats attendent les résultats du premier tour de la présidentielle. Déjà, des voix s’élèvent pour dénoncer les dysfonctionnements observés dans certaines localités pendant le vote.

Il nous a été rapporté des cas d’électeurs, qui n’ont pas retrouvé leurs noms sur les listes alors qu’ils avaient leurs cartes d’électeurs.

L’Union des forces démocratiques de Guinée, UFDG, principal parti d’opposition, affirme que les dysfonctionnements constatés sont de nature à porter atteinte à la crédibilité de cette élection présidentielle dans la région de la Haute Guinée. Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de la formation politique, relève notamment des bourrages d’urnes en faveur du parti au pouvoir.

«Nous constatons avec beaucoup d’amertume des cas de bourrage d’urnes dans la région de la Haute Guinée. Cela s’est fait, comme ils l’ont fait pour l’enrôlement des mineurs, en plein jour, devant toutes les autorités. Nous avons des vidéos qui montrent qu’une seule personne a pu voter pour 10 à 20 personnes, au vu et su de tout le monde. Ils ont constaté en effet, que le taux d’abstention est très élevé dans cette région. La majeure partie d’électeurs ne veulent pas voter pour Alpha Condé. Donc, pour compenser cela, ils ont décidé de faire voter d’autres personnes à la place des vrais électeurs. En plus de ça, il y a des gens qui viennent avec deux cartes d’électeurs, la carte qui a été faite pour le scrutin du 22 mars et celle faite pour cette présidentielle. Ils votent avec les deux cartes», a dénoncé le Dr Fodé Oussou Fofana.

L’attente des résultats de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) se fait dans un climat de méfiance.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : comment Félix Tshisekedi tente de combler le vide laissé par l’éviction de François Beya ?

Félix Tshisekedi, président congolais, consulte au sein de son administration et auprès de ses partenaires étrangers pour restructurer son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img