Malabo ferme son ambassade à Londres après des sanctions contre Teodoro Obiang Mangue

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

La Guinée Équatoriale ferme son ambassade à Londres après les sanctions contre Teodoro Obiang Mangue, vice-président et fils du président Obiang Nguema. C’est ce qu’a annoncé le chef de la diplomatie équato-guinéenne dans un communiqué publié ce lundi 26 juillet. Il dénonce une ingérence du gouvernement britannique.

D’après lui, le fils du président Teodore Obinag Nguema «n’a jamais fait d’investissements en Grande-Bretagne». Et «ne peut pas être poursuivi par la justice anglaise». «La Guinée équatoriale n’acceptera pas d’ingérence dans les affaires intérieures du pays, ce qui viole le principe du droit international», a-t-il ajouté.

«Les sanctions infondées imposées par le gouvernement britannique sont justifiées par les manipulations, mensonges et initiatives malveillantes promus par certaines organisations non gouvernementales contre la bonne image de la Guinée équatoriale», a déclaré Simeon Oyono Esono, ministre équato-guinéen des Affaires étrangères.

Jeudi 22 juillet, le gouvernement britannique a imposé un gel des avoirs. Mais aussi une interdiction de voyager à Teodoro Obiang Nguema. Ce dernier est accusé des faits de corruption ainsi que de détournement de millions USD.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -