La Namibie a rendu un dernier hommage au président Hage Geingob

Dimanche 25 février, le président Hage Geingob a été inhumé à Heroes Acre, en Namibie, avec des milliers de personnes en deuil, dont vingt-cinq chefs d’État et anciens présidents.

 

Après vingt jours de deuil, l’inhumation du président Hage Geingob a eu lieu à la périphérie de Windhoek. Avec 21 coups de canon. Des avions de combat K-8 ont survolé la zone. Une façon pour l’armée de rendre hommage au chef de l’Etat décédé le 4 février dernier.

 

« Votre impact sur nous a été profond. Votre empreinte sur cette nation est immense. Vous laissez notre pays en meilleure forme. Vous nous avez laissé une feuille de route économique vers la prospérité », a déclaré Nangolo Mbumba, président par intérim lors des funérailles.

Lire aussi :  Des pays de l’Afrique australe veulent légaliser le commerce international de l’ivoire

 

Hage Geingob, 82 ans, deux fois Premier ministre de la Namibie et troisième président depuis son indépendance de l’Afrique du Sud dirigée par une minorité en 1990, était la tête du pays depuis 2015. Vétéran de la lutte pour l’indépendance de ce pays, M. Geingob a vécu en exil pendant 27 ans. Il a passé du temps au Botswana, en Zambie et aux États-Unis avant de rentrer dans son pays en 1989.

 

Le défunt président a occupé plusieurs postes de direction au sein du gouvernement et de son parti, la South West African People’s Organisation (SWAPO). Hage Geingob a été le président de l’organisme qui a rédigé la constitution de la Namibie, considérée comme un modèle de bonne gouvernance et d’État de droit.

Lire aussi :  Namibie/Athlétisme : Christine Mboma et Beatrice Masilingi risquent de manquer les J.O de Tokyo

 

En tant que Premier ministre de Namibie, il est reconnu pour avoir introduit des approches de gestion modernes dans le gouvernement. S’il effectuait sa dernière année de mandat, la Namibie devra organiser des élections présidentielles et parlementaires en novembre prochain.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara vise une croissance de 7% pour l’économie entre 2024 et 2027

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a, dans son discours annuel devant le Parlement réuni en congrès, affirmé viser une croissance de 7%...