La Russie offre gratuitement 200 000 tonnes de céréales à six pays africains

La Russie a expédié gratuitement 200 000 tonnes de céréales vers six pays africains, a annoncé le ministre russe de l’Agriculture mardi 20 février.

 

Dmitri Patrouchev affirme que la Somalie et la République centrafricaine ont reçu chacun 50 000 tonnes. Le Mali, le Burkina Faso, le Zimbabwe et l’Érythrée, eux, ont reçu 25 000 tonnes chacun.

 

Vladimir Poutine, président de la Russie avait promis en juillet de l’année dernière de livrer gratuitement des céréales aux six pays lors d’un sommet avec les dirigeants africains. C’était peu après que la Russie se soit retirée d’un accord qui permettait à l’Ukraine d’expédier des céréales depuis ses ports de la mer Noire.

Lire aussi :  L’UA salue l’accord conclu sur les céréales entre la Russie et l’Ukraine

 

Cet accord connu sous le nom d’initiative céréalière de la mer Noire, a contribué à faire baisser les prix sur le marché mondial. Mais le président russe a affirmé qu’il ne parvenait pas à approvisionner les pays qui en ont besoin.

 

« Après le sommet Russie-Afrique, nous avons maintenu nos relations avec les pays africains et développé la coopération. En conséquence, nous avons pu livrer assez rapidement ce volume de blé à ces pays », a déclaré Dmitri Patrushev.

 

Alors que l’année agricole 2023-2024 a débuté le 1er juillet 2023 et dure jusqu’au 30 juin 2024, M. Patrushev déclare à Poutine que la Russie prévoyait d’exporter jusqu’à 70 millions de tonnes de céréales au cours de l’année agricole 2023-2024.

Lire aussi :  L’Égypte va-t-elle céder sa place de premier importateur mondial de blé ?

 

Au cours de la saison précédente, la Russie a expédié 66 millions de tonnes, d’une valeur de près de 16,5 milliards de dollars.

 

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

Au Mali, l’Union africaine appelle la junte à fournir une «feuille de route» pour post-coup d’Etat...

Ce samedi 13 avril, l’Union africaine a exhorté les autorités maliennes à fournir une « feuille de route » pour la transition post-coup d’Etat.   Pour l’UA, cette...

En Afrique du Sud, la commission électorale demande la conformation de l’éligibilité de Jacob Zuma

Le feuilleton autour de l'éligibilité de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma aux législatives du 29 mai à encore rebondi vendredi avec la décision de...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : le gouvernement de Judith Suminwa toujours attendu

En RDC, où le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, se fait attendre, les consultations se poursuivent au sein de l’Union sacrée, coalition...

Au Mali, la junte suspend les activités des partis politiques

Mercredi 11 avril, les autorités maliennes ont suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les activités de partis et associations politiques. Pourquoi ? Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du...