La Tanzanie bloque des camions céréaliers à la frontière avec le Kenya

Lire aussi

Des centaines de camions bloqués au poste frontalier de Namanga, reliant la Tanzanie au Kenya. Vendredi 17 juin, le gouvernement tanzanien a imposé un permis d’exportation aux négociants céréaliers avant d’expédier du maïs hors du pays. Cette décision a bloqué à la frontière les stocks de céréales déjà achetés par les meuniers kényans. 

Les meuniers kényans affirment que la nouvelle taxe peut paralyser leurs opérations à un moment où la pénurie de céréales. Cette dernière a fait grimper le prix de la farine vers 1,70 Usd pour un paquet de deux kilos. 

« Nos pistes ont été arrêtées pour se rendre au Kenya et nous encourons actuellement plus de frais de retard alors même que nos usines de broyage se sont arrêtées faute de stock à traiter », a déclaré John Gathogo, le secrétaire à la publicité des fabricants d’aliments pour animaux, à un média local. 

Kipnge’tich Mutai, président de l’association des meuniers du Kenya souligne que plus de 400 camions sont bloqués à la frontière à la suite d’une impasse entre les commerçants et les autorités. « Bien qu’il y ait du maïs en Tanzanie, les conditions strictes d’obtention d’un permis d’exportation font qu’il est difficile pour nos membres d’importer les céréales dans le pays », a-t-il dit. 

Le Kenya compte principalement sur les stocks de maïs de la Tanzanie pour répondre à la demande croissante de farine après la diminution de l’offre sur le marché local. La plupart des stocks ougandais se dirigent vers le Soudan du Sud en raison des prix élevés là-bas. 

Le mois dernier, le gouvernement tanzanien a annulé les droits de douane de 50% prélevés sur le maïs importé en dehors de la région de l’Afrique de l’Est et a autorisé les meuniers et les commerçants à expédier 540.000 tonnes pour contrôler les prix élevés actuels de la farine. 

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Angola : procès pour corruption de 49 militaires et agents de sécurité d’Etat

Mardi 28 juin, le procès de 49 militaires et agents de sécurité d'Etat, poursuivis dans une affaire de plusieurs...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img