L’Afrique du Sud détecte son premier cas de variole du singe

Lire aussi

Ce jeudi 23 juin, l’Afrique du Sud a détecté le premier cas positif de variole du singe à Johannesburg, mais il n’avait aucun antécédent de voyage. Selon le ministère sud-africain, la recherche des contacts est déjà en cours. 

« Le patient est un homme de 30 ans de Johannesburg qui n’a aucun antécédent de voyage. Ce qui signifie cela ne peut pas être attribué au fait que la maladie a été contractée ailleurs, cela signifie donc qu’elle est avec nous. Ainsi, en collaboration avec les autorités sanitaires compétentes, le processus de recherche des contacts étroits de ce monsieur a commencé », a déclaré Joe Phaahla, ministre sud-africain de la Santé. 

En juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que sept pays africains ont signalé une quarantaine de cas confirmés et plus de mille cas suspects cumulés. 

En 2020, plus de 6.000 cas suspects ont été signalés. La RDC a enregistré près de 95% du total. Les chiffres ont ensuite chuté en 2021 à environ 3.000 cas suspects. 

La récente épidémie de variole du singe a été signalée le 7 mai dernier, lorsqu’un individu qui était revenu en Angleterre depuis le Nigeria a été confirmé comme le premier cas européen. 

Ali Maliki 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de 22 migrants maliens meurent noyés dans un naufrage aux côtes libyennes

Mardi 5 juillet, au moins vingt-deux migrants originaires du Mali, dont trois enfants, ont péri dans un naufrage au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img