L’Algérie conclut des accords gaziers de 570 millions d’euros avec des sociétés italiennes

Lire aussi

Jeudi 27 octobre, le groupe étatique algérien Sonatrach a annoncé la signature d’un contrat de près 400 millions d’euros avec la société italienne Tecnimont  pour une usine d’extraction de GPL (gaz de pétrole liquéfié), dans le Sahara algérien.

L’usine permettra de développer le champ d’hydrocarbures de Rhourde El Baguel à Hassi Messaoud  dans la préfecture de Ouargla dans le  sud-est de l’Algérie, a indiqué Sonatrach dans un communiqué.

« La capacité de traitement prévisionnelle de cette usine est de 10 millions de m3/j de gaz associés, permettant la production de 1.000 tonnes/j de GPL, 300 tonnes/j de condensat et de 8,7 millions de m3/j de gaz, pour un délai de réalisation de 36 mois », selon le communiqué.

Par ailleurs, dans le cadre du développement des hydrocarbures au niveau du champ gazier de Tin Fouiyé Tabenkort dans la préfecture de Illizi (sud-est), un second contrat d’un montant de 24 milliards de dinars (170,9 millions d’euros) a été signé entre le Groupement TFT (SONATRACH- Total Energies)  et la société italienne ARKAD.

Ce second contrat porte sur la réalisation d’une nouvelle unité de compression basse pression, d’un réseau de collecte permettant le raccordement de 24 nouveaux puits producteurs à l’usine existante, ainsi que la refonte des installations actuelles.

Ce projet dont le délai de réalisation est de 34 mois, permettra le maintien du plateau de production de gaz à hauteur de 11 millions de m3.

L’Algérie, dont les réserves prouvées de gaz naturel s’élèvent à près de 2.400 milliards de m3, fournit environ 11% du gaz consommé en Europe, contre 47% pour la Russie.

Il est le premier exportateur africain de gaz naturel et le 7e mondial.

Plusieurs pays, notamment européens, cherchant à réduire leur dépendance des livraisons russes depuis l’invasion de l’Ukraine se sont tournés vers l’Algérie, mais des experts ont mis en doute la capacité du pays nord-africain à augmenter sa production à court terme.

AFP/Sahutiafrica

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img